Jean-Philippe Thiellay nommé président du CNM

Politique

Le ministère de la Culture annonce la nomination de Jean-Philippe Thiellay, conseiller d’Etat et DG adjoint de l’Opéra national de Paris, à la tête du Centre national de la musique (CNM).

CNM : le directeur du centre national de la musique a été nomméAprès plus d’un an et demi de préfiguration, le CNM s’apprête à voir le jour au 1er janvier 2020. La loi l’instituant a été promulguée en octobre, et la présidence du future établissement vient d’être confiée à Jean-Philippe Thiellay comme l’annonce un communiqué du ministère de la Culture.
En savoir plus sur le CNM

Sa nomination étant effective à partir du 2 décembre, il pilotera l’ultime phase de préfiguration avant la création de l’établissement, en remplacement de Catherine Ruggeri, inspectrice générale des affaires culturelles et ordonnatrice de cette préfiguration jusqu’à cette date.

Pour constituer son équipe, Jean-Philippe Thiellay a choisi de s’appuyer sur Romain Laleix, secrétaire général du Bureau Export de la Musique, vice-président du comité opérationnel de mise en place du CNM et qui a vocation à devenir le futur numéro 2 de l’établissement.

« Fort de son expérience managériale à la tête des 2000 salariés de l’Opéra de Paris, Jean-Philippe Thiellay saura s’appuyer sur les équipes actuelles du Centre national de la variété et du jazz et les rapprocher avec le Fonds pour la création musicale (FCM), le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles (IRMA), le Club action des labels et des disquaires indépendants français (CALIF) et le Bureau Export, structures appelées à composer le futur Centre national de la musique. »

Jean-Philippe Thiellay, 49 ans, est conseiller d’Etat et directeur général adjoint de l’Opéra national de Paris depuis 2014. Il est également auteur de plusieurs livres consacrés à la musique (sur Bellini, Meyerbeer, Rossini).

Pour le ministère, cet énarque a conduit "une modernisation profonde du modèle économique de l’Opéra, avec un développement rapide des ressources propres, en particulier grâce au mécénat et à la valorisation de la marque, et l’amélioration de l’expérience spectateur". Il a contribué à la création de l’Académie de l’Opéra en 2015, avec ses programmes pour les jeunes artistes et pour le jeune public, notamment dans les zones éloignées de l’accès à la culture. Il a impulsé un virage numérique marqué pour l’Opéra, travaillant notamment à la création d’une nouvelle plateforme digitale d’apprentissage de l’art lyrique et du ballet (dont le lancement est prévu en décembre 2019).

Jean-Philippe Thiellay est également vice-président du conseil d’administration du think tank Terra Nova.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU