JM Jarre, M. Petrucciani, J. Hallyday... : le catalogue de Dreyfus Music racheté par BMG

Publié le vendredi 1er juin 2012

Edition musicale

Le 30 mai, BMG Rights Management a définitivement racheté la société Francis Dreyfus Music, acquérant ainsi un catalogue éditorial et discographique constitué par Francis Dreyfus, décédé en 2010. Les termes du contrat n’ont pas été divulgués.

Francis Dreyfus Music l’a annoncé le 30 mai dans un communiqué : un accord définitif a été signé, au terme duquel BMG Rights Management acquiert le leader français de l’édition musicale indépendante. Le catalogue constitué au fil des décennies par Francis Dreyfus, décédé en 2010 reflète l’éclectisme de son emblématique et éponyme fondateur.

On y trouve, au hasard, les droits d’édition et les masters de Christophe (Les mots bleus, Aline, Succès fou...), Jean-Michel Jarre (Oxygène, Equinoxe...), le thème de la série "PJ" de Richard Galliano... De même, depuis 1991, Dreyfus avait créé un des labels de jazz contemporain les plus prestigieux, avec des artistes comme Michel Petrucciani, Eddy Louiss, Richard Galliano, Aldo Romano, Philip Catherine, Didier Lockwood, Bireli Lagrène, Sylvain Luc, mais également Roy Haynes, Ahmad Jamal, Marcus Miller, Le Mingus Big Band, Jean-Michel Pilc, Steve Grossman et Lucky Peterson...

Dans un communiqué, Stéphane Berlow, managing director de BMG France précisait "le catalogue éditorial et discographique constitué par Francis Dreyfus sur plusieurs décennies rassemble des auteurs compositeurs, des chansons et des artistes exceptionnels. Nous sommes particulièrement fiers de poursuivre l’extraordinaire aventure Dreyfus à l’avenir". Pour Hélène Dreyfus, veuve de Francis Dreyfus, disparu en 2010, "ce fut une décision majeure pour mes filles, Laura, Chloé, Julie et moi-même. Il était impératif pour nous de trouver un successeur à même de poursuivre l’œuvre de Francis avec le même esprit de courage, de fidélité et de générosité qu’il a toujours démontré tout au long de ces années. Après plusieurs mois d’échanges, nous avons la conviction que BMG continuera la voie tracée par Francis." Les termes et le montant de l’accord ne seront pas divulgués.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU