Intermittents du spectacle : nouvel espoir ?

Publié le jeudi 16 juin 2005

Emploi et Spectacle

Après deux ans de crise, le dossier intermittents du spectacle est à nouveau ouvert autour de la table de négociation.

Pour la première fois depuis le protocole contesté du 26 juin 2003, ministres, patronat et syndicats se réunissent le 16 juin. A l’initiative des ministres de la Culture et du Travail c’est en effet le Medef, CGPME et UPA d’une part et CGT, CFDT, FO, CGC et CFTC d’autre part qui vont se retrouver au ministère de la Culture pour une tentative d’accord.

A l’ordre du jour : conventions collectives, liens entre financement public et emploi, recours à l’intermittence à la télévision. Et puis surtout la question épineuse du régime d’indemnisation du chômage des techniciens et artistes. Entre un Medef qui campe sur ses positions tant que la question du régime général n’aura pas été règlée et une CGT qui, par la voix de son responsable-spectacle Jean Voirin tend le dos devant une "nouvelle provocation du Medef à la veille de l’été", l’entente cordiale risque d’être difficile.

Néanmoins on peut parier sur l’aspect "pré-négociation" de cette réunion puisqu’une renégociation globale de la convention assurance-chômage applicable au 1er 2006 aura lieu cet automne.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU