Innovation : la Sacem lance ses labs

Publié le vendredi 26 avril 2013

Numérique

A l’occasion du Printemps de Bourges, la Sacem lance ses Labs, portée par le nouveau département consacré à l’innovation technologique et numérique. La société de perception et de répartition entend ainsi devenir un acteur de l’innovation au sein de l’écosystème musical.

A l’occasion du Printemps de Bourges, la Sacem a affirmé sa volonté de devenir un acteur de l’innovation au sein de l’écosystème musical, en présentant ses nouvelles initiatives en la matière. Pour cela, la société de perception s’est dotée d’un nouveau département consacré à l’innovation technologique et numérique. C’est ce dernier qui aura la charge de mettre en œuvre toutes les actions labellisées "Sacem Labs", avec pour préoccupation centrale de questionner l’avenir des consommations et usages de la musique. Dans cette visée, deux actions ont déjà été mises en places.

S’ouvrir aux acteurs technologiques

La Sacem a ainsi sponsorisé le Hackathon des 20 et 21 avril derniers, organisés par Deezer et Music HackDay. Cet événement, rendez-vous international réunissant programmateurs, développeurs, artistes et designers, vise à inventer, construire et penser les nouveaux usages de la musique. Souhaitant approfondir la réflexion sur l’opendata, la Sacem participera à la prochaine édition des Music HackDay, à Barcelone les 13 et 14 Juin prochain, dans le cadre du festival Sonar. La Sacem y proposera ses propres interfaces de programmation (API) donnant accès à un certain nombre de données afin de contribuer plus concrètement au développement de nouveaux services.

La Sacem ausculte Dailymotion

Afin de suivre les évolutions de la consommation de musique, pour être plus performante dans les services rendus à ses sociétaires, la Sacem s’est associée à la société Transparency, de Jean-François Bert. Cette dernière, tiers de confiance spécialisé dans la gestion internationale des droits dans l’univers numérique transmet chaque mois à la Sacem le nombre exact de vues et la durée d’écoute totale de chaque vidéo officielle de la chaine musicale des artistes sur le territoire français. Les œuvres sont ensuite reconnues par Transparency via un process alliant lecture des métadonnées présentes dans la vidéo, technique de fingerprint, interrogation de bases de données et expertise back office.

En identifiant précisément chaque œuvre, ce service permet à la fois d’alléger les procédures de reporting pour les sites et d’accroitre la précision de la répartition des droits d’auteurs pour la Sacem. Les premiers résultats de cette expérimentation étant très concluants, la Sacem et Transparency envisagent de poursuivre cette expérimentation sur d’autres plateformes.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU