Hadopi : la SPPF et l’Upfi saluent les résultats encourageants de la réponse graduée

Publié le jeudi 29 mars 2012

Musique enregistrée

Dans un communiqué publié mardi 27 mars, la SPPF et l’Upfi saluent les premiers résultats encourageants de la réponse graduée mise en place par l’Hadopi. Plaidant pour laisser à ce dispositif "le temps de se déployer de façon massive afin de pouvoir mesurer, en toute objectivité, son efficacité", les deux organismes soulignent déjà son effet sur le recul du téléchargement en Peer-to-Peer.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

27 mars 2012

" PREMIERS RÉSULTATS ENCOURAGEANTS SUR L’EFFICACITÉ DE LA RÉPONSE GRADUÉE : IL CONVIENT DE LAISSER LE TEMPS À CE DISPOSITIF RÉCENT DE SE DÉPLOYER PLEINEMENT

L’UPFI et la SPPF se félicitent du recul du téléchargement en Peer-to-Peer depuis la mise en œuvre de la réponse graduée par la HADOPI. Le changement de comportement des internautes ayant fait l’objet d’un message de recommandation et d’avertissement constitue un premier indicateur encourageant de la pertinence de ce mécanisme encore récent.

Les producteurs de musique ont toujours fait valoir que l’efficacité de la réponse graduée nécessitait du temps et que c’est à l’aune des premiers résultats tangibles qu’il faudrait dresser un bilan d’étape.

Après 17 mois d’activités de la HADOPI, l’UPFI et la SPPF y voient le signe que toute décision politique consistant à supprimer purement et simplement un mécanisme essentiellement pédagogique et préventif pourrait avoir des effets désastreux sur le développement de l’offre de musique en ligne qui est en pleine croissance.

Il est fondamental de laisser à la réponse graduée le temps de se déployer de façon massive afin de pouvoir mesurer, en toute objectivité, son efficacité. Le seul sujet qui vaille est de recréer de la valeur autour de la consommation de musique enregistrée, la réponse graduée participant pleinement à cet impératif culturel.


Contact
Jérôme Roger
Tel : 01 53 77 66 40



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU