Geek’n Zic : les nouveaux métiers de la musique

Publié le mardi 16 juillet 2013

Emploi

Le marché de l’emploi est en récession en France, et celui de la musique sort d’une longue crise qui a détruit de nombreux emplois dans la filière depuis dix ans. Dans ces conditions, est-ce bien raisonnable aujourd’hui d’envisager une carrière dans le secteur musical ? On comprendrait qu’un jeune actif se pose la question à deux fois. Pourtant...

... à travers l’innovation et le numérique, le monde de la musique est en train de se réinventer, à la fois dans ses modèles économiques et dans l’organisation du travail. Des entreprises accompagnent cette mutation, se développent et embauchent. Des start-up lancent des projets et cherchent à constituer leur équipe. Un nouveau marché de l’emploi musical voit ainsi le jour…

Quelles sont ces entreprises ? Quelles sont les compétences recherchées ? Comment constituer son équipe autour d’un projet innovant ? Trois questions abordées le 14 juin dernier lors de la 5e live-conférence La Musique Demain au festival Futur en Seine.

Retrouvez l’intégralité de la live-conférence en vidéo
et une synthèse écrite des échanges

ICI

Organisé par l’Irma et Paris Mix en partenariat avec Cap Digital

AVEC :

HENRI-PIERRE MOUSSET

Directeur du distributeur Wiseband et du label Yotanka

« Je confirme qu’il y a du boulot »

« C’est difficile de recruter. On se rend compte de nos contraintes et de nos impératifs »


FRÉDÉRIC NEFF

Consultant marketing & digital music (Viva Musica) et community manager de la Sacem

« Six ans dans le numérique, c’est l’équivalent du jurassique »

« Je parle à la fois le langage des musiques spécialisées et le langage du numérique »


MARC BENAÏCHE

Président de Paris Mix (Citizen Box, Group’Emploi…)

« Ce que je constate au quotidien, ce sont plutôt des destructions d’emploi »

« Nos générations peinent à comprendre et à appréhender la mutation du numérique »


ANNA KOWALSKA

DRH de Deezer

« Nous étions 70 employés il y a un an et demi et nous sommes 250 aujourd’hui »

« Le Music Hack Day réunit des développeurs, des programmateurs et des designers qui ont des compétences intéressantes pour nous, et on profite parfois de cette occasion pour recruter également »


ÉRIC LANDOUZY

Directeur des opérations de Believe

« Notre recrutement va se poursuivre au rythme d’à peu près 10% par an »

« Le content manager va s’assurer que le contenu livré par un producteur est parfaitement revu en termes de qualité, notamment vis-à-vis des métadonnées »


PASCAL BITTARD

Président fondateur d’IDOL

« On recruterait sur les 3 années qui viennent à peu près autant que ce qu’on a recruté sur les 7 dernières années »

« Quelqu’un qui ne comprend pas les labels, la musique, les artistes, il ne peut pas travailler chez nous, même aux métiers techniques »


GILLES CASTAGNAC

Directeur de l’Irma et de la plateforme d’emplois et de stages Irm@work

« Les entreprises qui recrutent, c’est tout azimut »

« L’innovation est bien évidemment aussi du côté du spectacle vivant, des médias et surtout des services »


ÉMILIE MURCY GUILLAUME et ÉLISABETH RACINE

Responsables du Club RH et du pôle musique de Cap Digital

« La majorité des adhérents de Cap Digital sont des start-up »

« Comment faire, quand je suis une petite entreprise, pour recruter ? »


PAUL RICHARDET

Expert en structuration de communautés technologiques innovantes et cofondateur de La Cantine

« Le barcamp est un événement auto-organisé où il n’y a pas d’ordres du jour, ce sont les gens qui animent »

« On mélange trois classifications : les briques technologiques, l’usage et les filières métiers »


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU