Geek’n Zic : les nouveaux métiers de la musique

Publié le

Emploi

Le marché de l’emploi est en récession en France, et celui de la musique sort d’une longue crise qui a détruit de nombreux emplois dans la filière depuis dix ans. Dans ces conditions, est-ce bien raisonnable aujourd’hui d’envisager une carrière dans le secteur musical ? On comprendrait qu’un jeune actif se pose la question à deux fois. Pourtant...

Geek'n Zic : les nouveaux métiers de la musique... à travers l’innovation et le numérique, le monde de la musique est en train de se réinventer, à la fois dans ses modèles économiques et dans l’organisation du travail. Des entreprises accompagnent cette mutation, se développent et embauchent. Des start-up lancent des projets et cherchent à constituer leur équipe. Un nouveau marché de l’emploi musical voit ainsi le jour…

Quelles sont ces entreprises ? Quelles sont les compétences recherchées ? Comment constituer son équipe autour d’un projet innovant ? Trois questions abordées le 14 juin dernier lors de la 5e live-conférence La Musique Demain au festival Futur en Seine.

Retrouvez l’intégralité de la live-conférence en vidéo
et une synthèse écrite des échanges

ICI

Organisé par l’Irma et Paris Mix en partenariat avec Cap Digital

AVEC :

HENRI-PIERRE MOUSSET

Directeur du distributeur Wiseband et du label Yotanka

« Je confirme qu’il y a du boulot »

« C’est difficile de recruter. On se rend compte de nos contraintes et de nos impératifs »


FRÉDÉRIC NEFF

Consultant marketing & digital music (Viva Musica) et community manager de la Sacem

« Six ans dans le numérique, c’est l’équivalent du jurassique »

« Je parle à la fois le langage des musiques spécialisées et le langage du numérique »


MARC BENAÏCHE

Président de Paris Mix (Citizen Box, Group’Emploi…)

« Ce que je constate au quotidien, ce sont plutôt des destructions d’emploi »

« Nos générations peinent à comprendre et à appréhender la mutation du numérique »


ANNA KOWALSKA

DRH de Deezer

« Nous étions 70 employés il y a un an et demi et nous sommes 250 aujourd’hui »

« Le Music Hack Day réunit des développeurs, des programmateurs et des designers qui ont des compétences intéressantes pour nous, et on profite parfois de cette occasion pour recruter également »


ÉRIC LANDOUZY

Directeur des opérations de Believe

« Notre recrutement va se poursuivre au rythme d’à peu près 10% par an »

« Le content manager va s’assurer que le contenu livré par un producteur est parfaitement revu en termes de qualité, notamment vis-à-vis des métadonnées »


PASCAL BITTARD

Président fondateur d’IDOL

« On recruterait sur les 3 années qui viennent à peu près autant que ce qu’on a recruté sur les 7 dernières années »

« Quelqu’un qui ne comprend pas les labels, la musique, les artistes, il ne peut pas travailler chez nous, même aux métiers techniques »


GILLES CASTAGNAC

Directeur de l’Irma et de la plateforme d’emplois et de stages Irm@work

« Les entreprises qui recrutent, c’est tout azimut »

« L’innovation est bien évidemment aussi du côté du spectacle vivant, des médias et surtout des services »


ÉMILIE MURCY GUILLAUME et ÉLISABETH RACINE

Responsables du Club RH et du pôle musique de Cap Digital

« La majorité des adhérents de Cap Digital sont des start-up »

« Comment faire, quand je suis une petite entreprise, pour recruter ? »


PAUL RICHARDET

Expert en structuration de communautés technologiques innovantes et cofondateur de La Cantine

« Le barcamp est un événement auto-organisé où il n’y a pas d’ordres du jour, ce sont les gens qui animent »

« On mélange trois classifications : les briques technologiques, l’usage et les filières métiers »


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU