Focus du mois : La culture, un droit à développer durablement

Développement durable Politique publique Transition écologique

Publication

Dans la réflexion sur le développement durable, la culture prend, depuis quelques années, une place de plus en plus importante. Tout un ensemble de réflexions et de textes ont ouvert une nouvelle voie qui confère à la culture une dimension transversale dans les politiques publiques.

Article
La culture : un droit à développer durablement


Dans la réflexion sur le développement durable, la culture prend, depuis quelques années, une place de plus en plus importante. Tout un ensemble de réflexions et de textes ont ouvert une nouvelle voie qui confère à la culture une dimension transversale dans les politiques publiques.
Culture et développement durable — l’ouvrage de Jean-Michel Lucas que va publier l’Irma — se propose d’en clarifier les enjeux. A cette occasion, retour sur le processus de rencontre entre ces deux notions.
>> Lire l’article

Interviews
Pensées et palabres

Pour étayer la réflexion sur la prise en compte de la dimension culturelle ans une perspective de développement durable, quelques interviews vidéos réalisées par le Réseau culture 21dans le cadre du forum sostenuto :

- Jean-Michel Lucas, docteur en sciences économiques et maître de conférences à l’université Rennes 2
- Hélène Combe, déléguée générale de l’Observatoire de la décision publique, Chaire « développement humain durable & territoires », École des Mines de Nantes
- Pau Rausell Köster, économiste, docteur et professeur à la faculté d’économie de Valencia, Espagne

Ainsi qu’une intervention dans le cadre des mardis de l’association 4D : Rio+20, quel engagement citoyen ? de :

- Lionel Larqué, responsable du département interculturel des Petits débrouillards
>> Lire les interviews

Musique et corona virus

Notre base d'infos ressources covid et musique

à la une

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA - asso musique actuelle

À la fin du mois, l’IRMA va se dissoudre [1] pour se fondre dans le CNM, l’établissement public de filière qui va reprendre ses missions, activités et personnels. L’association, créée en 1986, va donc disparaître après plus de trente années au service de l’écosystème musical.
L’occasion d’un rapide retour sur cette longue aventure para-institutionnelle, ses inventions et les principes qui ont porté cette entité sans équivalent dans le monde.

Voir aussi


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU