Fanzines musicaux et DIY

Ressource

Rencontre

Le 9 février, Trempolino organisait à Nantes une conférence "Fanzines musicaux et philosophie DIY" avec Samuel Etienne, co-fondateur de la revue Volume ! L’intervenant revient sur l’histoire du fanzine musical et de son rôle culturel et social.

Dans cette conférence, Samuel Etienne commente l’histoire des premiers "fanatic magazines" et des fondements des fanzines musicaux : indépendance, gratuité, éditorial, engagement politique et esthétique. Il explique que le fanzine répond à une "processus d’autodétermination" où le premier objectif est la "satisfaction personnelle".

Le fanzine notamment musical se construit dans un rapport parfois frontal à la presse dit dominante. Il s’agit d’abord d’un positionnement esthétique, aussi économique ("no profit" même si "la gratuité a ses limites") et parfois politique. Samuel Etienne en conclut cependant que l’évolution actuelle du fanzinat a tendance à s’éloigner des modèles alternatifs.

Avec cette conférence illustrée par de nombreux exemples, Trempolino met à l’honneur ce média alternatif, innovant dont on ne sait pas réellement s’il est "banal, inintéressant ou génial".

>> Écouter la conférence

Voir aussi : La presse musicale alternative, Volume ! n°5-1

Musique et corona virus

Notre base d'infos ressources covid et musique

à la une

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA - asso musique actuelle

À la fin du mois, l’IRMA va se dissoudre [1] pour se fondre dans le CNM, l’établissement public de filière qui va reprendre ses missions, activités et personnels. L’association, créée en 1986, va donc disparaître après plus de trente années au service de l’écosystème musical.
L’occasion d’un rapide retour sur cette longue aventure para-institutionnelle, ses inventions et les principes qui ont porté cette entité sans équivalent dans le monde.

Voir aussi


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU