Exporter et promouvoir la diversité culturelle

Rencontre

Culturesfrance organise le 21 mai à Saint-Denis "Diverses Cités Hors Les Murs" : une journée d’échanges autour de la diversité culturelle. De tous horizons viendront débattre et réfléchir sur les moyens qui permettraient de "mieux exporter et promouvoir la diversité culturelle française dans le monde".

Programme de la rencontre

10h00-12h30

Atelier 1
Les formes urbaines, langages universels : comment être à la fois local et international ?

Les cultures urbaines font souvent référence au hip-hop qui a vu le jour aux Etats-Unis et qui s’est développé en France vers le début des années 1980. Cependant, elles ne peuvent se réduire qu’à la simple expression de ce mouvement. Elles doivent mettre en avant l’ensemble des territoires urbains sur lesquels elles se créent, et où se côtoient des populations migrantes, des espaces de mixités et de métissages culturels. Elles expriment une nouvelle identité et contribuent à renouveler, diversifier, bousculer les images reçues dans toutes les disciplines. Il existe une réelle inventivité de ces cultures urbaines en France, comme en témoigne le succès du graff, du rap, du slam... Un nouveau code esthétique de "la périphérie" gagne petit à petit "le centre culturel", portant en lui un langage universel, facilement communicable, riche des valeurs "solidarité, générosité, partage", dont les universités du monde entier, et tous les publics, attendent que nous les revendiquions comme faisant partie intégrale de notre identité nationale.

Atelier 2
Retour au monde : comment exporter la diversité culturelle pour retrouver le lien de la France avec le monde ?

Si le sport français véhicule souvent à l’étranger l’image d’une France multiethnique, composite, riche de ses différences, la fameuse France "black-blanc-beur", pourquoi n’en est-il toujours pas de même pour ce que nous appelons la "culture française" ? La France parle beaucoup moins au et du monde qu’autrefois. Il y a évidemment tout à gagner à tenter le pari de la diversité, à l’intérieur mais aussi aujourd’hui à l’extérieur de notre territoire. Pour notre image, pour notre espace linguistique, culturel. Pour notre rapport au monde. Pour l’affirmation de ces cultures urbaines, de ces cultures du monde. Nous nous devons de projeter à l’étranger l’image d’une identité plus multiculturelle. Un grand couturier, un chorégraphe, un écrivain, un cinéaste, un musicien, un plasticien, peuvent être d’extraordinaires ambassadeurs de notre diversité et faire bien plus que tous les discours pour l’image d’une France ouverte au monde.

14h30-17h00

Atelier 3
Mixité, mixage ou métissage : quels liens entre les cultures d’origine, les cultures urbaines et les banlieues ?

Un nombre croissant de Français vit en zone périphérique des grandes villes. Cette population urbaine est notamment issue des vagues d’immigration successives. Cosmopolite, la banlieue est un laboratoire de la diversité culturelle. C’est un territoire riche de ses métissages sociaux et culturels, favorable aux échanges, bien que trop souvent mésestimé et méconnu. Comment toutes ces origines, ces cultures, ces langages, arrivent-ils à se mélanger, se lier, et se stimuler afin de faire naître des formes artistiques inédites, dont la qualité est reconnue et qui ont le mérite de parler largement au monde ?

Atelier 4
La France est-elle un mauvais élève de la diversité culturelle ? Les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont-ils des modèles ?

Il existe un décalage croissant entre la réalité sociale et culturelle d’un territoire, celui d’un pays qui se veut largement ouvert aux cultures et aux influences étrangères, et l’image projetée à l’étranger de cette culture. Le paradoxe est devenu criant entre "la volonté" d’une France qui ne cesse d’être aux avant-postes intellectuels et diplomatiques du combat pour le dialogue des cultures - à qui l’on doit largement la signature à l’Unesco en 2005 de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles - et "la réalité" du peu d’empressement que nous avons à placer plus au centre de notre image des cultures encore prises pour "périphériques" par nos élites et nos décideurs. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont-ils de meilleurs modèles, savent-ils mieux défendre et promouvoir leur diversité ?


Exporter et promouvoir la diversité culturelle
21 mai 2008, de 10h à 17h
Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis
22 bis, rue Gabriel Péri 93 200 Saint-Denis

Informations et inscriptions (à partir du 5 mai) sur le site de Culturesfrance.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU