En direct du Midem : comment les internautes perçoivent Hadopi ?

Publié le lundi 24 janvier 2011

Musique enregistrée

L’Hadopi publie sa première étude quantitative : "Hadopi, biens culturels et usages d’internet" propose un premier état des lieux des perceptions et pratiques des internautes pour mieux connaître l’impact de l’Hadopi sur les publics.

Comment les internautes perçoivent Hadopi ?
C’est au Midem que l’Hadopi vient de présenter sa première synthèse et ses premiers chiffres concernant la perception des internautes du téléchargement, du "licite et de l’illicite".

Contexte : à fin décembre 2010, 70 000 messages ont été envoyés et le nombre de mails augmentera avec un objectif à termes de 10 000 mails par jour. L’Hadopi a également annoncé la labellisation des offres légales et le suivi des engagements liés à la mission Hoog pour voir comment évolue cette offre légale...

Cette étude en ligne réalisée du 25 octobre au 4 novembre 2010 a pour objectif de réaliser une photographie des pratiques et perceptions des internautes : 2687 internautes ont été interrogés, avec un premier échantillon de 1624 internautes.

Eric Walter, secrétaire général de l’Hadopi a déclaré : « Nous avions clairement besoin de comprendre ce qui se passe ».

Quelques chiffres...

49% des internautes déclarent des usages illicites et 95 % des internautes pensent que les autres le font aussi. Les usages illicites se concentrent sur les 15-39 ans où les hommes sont davantage représentés, avec un équilibre générationnel.
La question de la sécurisation est un point essentiel, posant le principe de responsabilisation de l’internaute : 73 % des internautes savent qu’ils doivent se sécuriser et disposent des moyens pour le faire.

L’enquête montre aussi qu’il y a confusion et méconnaissance entre le légal et l’illégal. L’existence d’un label apparaît comme une garantie de qualité et ce, même si les principales voies payantes de consommation culturelle sont les plates-formes payantes.

Au cours des 12 derniers mois, la musique et les vidéos clips arrivent en première place avec 48 % des types de biens culturels consommés en ligne, sachant en outre que 75 % des internautes dépensent en moyenne 36 euros par mois en biens culturels.

Etude barométrique téléchargeable :www.hadopi.fr/download/hadopiT0.pdf


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU