Disparition de Pierre Chesnais, l’un des concepteurs de la Loi de 85

Publié le mercredi 19 octobre 2011

Hommage

Pierre Chesnais, grand défenseur des droits des artistes et contributeur reconnu de la loi de 1985, est décédé. Il avait notamment co-fondé l’Adami en 1955 avant d’œuvrer pour le Snep, la SCPP, la SPRE et la conception du FCM.

Pierre Chesnais est reconnu comme l’un des principaux contributeurs de la loi dite "Loi Lang" de 1985, instituant les droits voisins pour les artistes interprètes et les producteurs de phonogrammes, ainsi que la rémunération équitable. Lors des débats parlementaires précédant la promulgation de cette loi, il a notamment plaidé pour la constitution de sociétés de perception communes aux ayants droit, ainsi que la création d’une association commune pour la redistribution d’aides d’intérêt général. Dès 1984, fut donc créée la Fondation pour la création et la diffusion musicales sonores, devenue ensuite le FCM. Pierre Chesnais en fût le président de 1985 à 1988 et en était toujours le Président d’Honneur.

Co-fondateur de l’Adami en 1955 — dont il fût le gérant jusqu’en 1968 — il s’impliqua également au service des producteurs en devenant secrétaire général puis délégué général du Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP) de 1968 à 1986 et directeur gérant de la SCPP de 1985 à 1987.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU