Disparition de Bernard Chérèze, ancien directeur de la musique de France Inter

Publié le

Hommage

Radios libres, locales de Radio France puis directeur de la musique à France Inter, Bernard Chérèze était une figure de la radio. Il s’en est allé, à l’âge de 54 ans, après un combat contre la maladie. L’ensemble du monde de la musique lui rend hommage.

Disparition de Bernard Chérèze, ancien directeur de la musique de France (...)Homme de radio passionné de musique, Bernard Chérèze est, dès 1981, animateur dans les radios libres à Lyon. Figure de la maison Radio France, qu’il rejoint en 1986 comme animateur à Radio France Lyon puis Radio France Drôme (aujourd’hui France Bleu Drôme-Ardèche), il a marqué de son empreinte la maison ronde, et plus particulièrement France Inter.

En 1989, il devient responsable des programmes de Radio France Drôme (France Bleu Alsace) puis de Radio France Alsace (France Bleu Alsace). En 1995, il est nommé responsable des programmes de Fip, puis rejoint France Inter en 1999 comme conseiller artistique pour la programmation musicale de la chaine. C’est à ce moment qu’il initie les concerts exceptionnels au studio 104 (Carlos Santana, REM, Joe Cocker, Robert Plant, Norah Jones, Manu Chao ou Peter Gabriel...).

En 2002, Bernard Chérèze est nommé directeur des programmes de France Inter, directeur de la programmation musicale, puis directeur artistique et directeur de la programmation musicale en 2006.

Fin 2012, il quitte France Inter (remplacé par Didier Varrod), pour prendre la direction artistique de RF8, la future plateforme musicale de Radio France, dont il ne verra malheureusement pas l’aboutissement. Lors de son départ, dans un texte élogieux, nombre d’artistes avaient salué la "joyeuse passion" de "cet original gardien du temple de la chanson".

Chevalier des Arts et Lettres, Bernard Chérėze était membre du comité artistique du Prix Constantin depuis sa création en 2001. Il a reçu en 2011 le Prix spécial de la Sacem pour son engagement au service du rayonnement de la musique. Monde de la radio, monde de la musique, toutes et tous saluent la mémoire de celui qui, "à force de lutter aux côtés des artistes, a fini par en devenir un lui-même".



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU