"Demain, les labels ?" : la conférence est en ligne

Économie - Business Filière Musique enregistrée Politique publique

Rencontre

Retrouvez la conférence en vidéo organisée le 21 novembre sur la situation des labels. Économie des labels, aides et évolution des soutiens, les thématiques ont nourri des discussions et réflexions riches. Avec comme point d’intérêt, la première prise de parole publique de Didier Selles, président de la mission de préfiguration du CNM.

Plus d’une cinquantaine de professionnels divers s’étaient déplacées à Paris Mix le 21 novembre dernier pour assister à l’après midi de tables rondes sur la situation des labels.

En ouverture, une restitution de l’enquête menée par le Mila sur les labels franciliens a été présentée :

Watch live streaming video from mondomix at livestream.com

La première table ronde, sur l’économie des labels, était constituée de :
- Jean-Noël Bigotti, auteur de l’ouvrage Je monte mon label (éd. Irma, 2011)

- Laurent Bizot, gérant de Nø Format !

- Denis Ladegaillerie, président-fondateur de Believe, Président du Snep

- Franz Steinbach, président de Dapopmusic

- Yvan Taïeb, co-fondateur et directeur artistique de Roy Music

- Modérateur : Rémi Bouton, journaliste

Watch live streaming video from mondomix at livestream.com

La seconde table ronde, qui s’est penchée sur les aides et l’évolution des soutiens, était constituée de :

- Jacques Chesnais, directeur administratif et financier de la SCPP

- Didier Selles, conseiller-maître à la Cour des comptes, co-auteur du rapport "Création musicale et diversité à l’ère numérique" (CNM)

- Valérie Thieulent, responsable des aides à la création, communication et événements à la SPPF

- Marc Thonon, gérant d’Atmosphériques, co-auteur du rapport "Création musicale et diversité à l’ère numérique" (CNM)

- Frédéric Vilcocq, conseiller culture, économie créative et numérique au Conseil régional d’Aquitaine

- Modérateur : Gilles Castagnac, directeur de l’Irma.

Watch live streaming video from mondomix at livestream.com

Musique et corona virus

Notre base d'infos ressources covid et musique

à la une

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA - asso musique actuelle

À la fin du mois, l’IRMA va se dissoudre [1] pour se fondre dans le CNM, l’établissement public de filière qui va reprendre ses missions, activités et personnels. L’association, créée en 1986, va donc disparaître après plus de trente années au service de l’écosystème musical.
L’occasion d’un rapide retour sur cette longue aventure para-institutionnelle, ses inventions et les principes qui ont porté cette entité sans équivalent dans le monde.

Voir aussi


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU