Déclaration d’Avignon : l’importance de la culture pour un nouveau modèle social européen

Publié le vendredi 16 juillet 2010

Europe

Les 9 et 10 juillet dernier, élus, institutions et acteurs culturels ont réaffirmé l’importance de la culture et ses enjeux dans des politiques européennes actives et fortes. Vers un engagement culturel et européen encore plus fort de la part des collectivités locales françaises et européennes ?

Cette déclaration a été rédigée le 9 juillet 2010 à l’occasion des Rencontres européennes 2010, organisées par le Festival d’Avignon et le Relais Culture Europe.

Retrouvez ci-dessous la déclaration dont vous pouvez consulter l’intégralité sur le site de Relais Culture Europe ainsi que le message de Jacques Delors qui rappelle que :
"Les industries culturelles et créatrices représentent déjà 2.60 % du Produit Européen et occupent plus de cinq millions de personnes. Elles fournissent à nos territoires des outils pour la recherche d’un développement plus respectueux des temps de l’homme et des exigences de la nature. Elles demandent des partenariats interrégionaux qui contribuent au progrès commun et confortent le sentiment européen."

Déclaration d’Avignon

Nous, représentants de villes, gouvernements locaux et associations d’élus, tenons, par cette déclaration à réaffirmer notre attachement à la construction européenne, et à la formulation de politiques publiques pour la culture intégrant pleinement cette dimension.

Nous souhaitons rappeler ici :

I – Nos principes d’action

Dans les territoires, dont nous sommes en charge, se jouent chaque jour les transformations de la société européenne. Nous ne pouvons concevoir notre rôle de responsables locaux que par l’exercice d’un engagement européen fort, et sa traduction dans l’exercice d’une responsabilité politique pensée à son échelle.

Nous sommes convaincus que les situations difficiles que nous traversons aujourd’hui trouveront leurs réponses dans la conjugaison du développement des capacités d’invention, d’innovation et d’adaptation de nos concitoyens, et particulièrement des jeunes, par l’affirmation d’une citoyenneté européenne active.

La culture, accompagnée par des politiques publiques dynamiques, est, pour nous, le moyen de réussir ces transformations vers une société européenne ouverte, juste, solidaire, créative et confiante.

La création artistique nous apparaît comme un des creusets de cette recherche d’un nouveau modèle sociétal européen. Laboratoire des idées et des formes, terrain des expérimentations esthétiques et sociales, exploratrice des enjeux humains, la création artistique peut ouvrir les voies d’un modèle de développement durable réaffirmant les bases d’un nouvel humanisme.

2 – Nos recommandations

Nous souhaitons que, dans le cadre de la réflexion sur la prochaine stratégie de l’Union européenne pour 2020, soient réaffirmées :

• une vision de l’Europe conciliant développement économique, développement social et développement humain, soulignant ainsi notre responsabilité universelle ;

• une politique communautaire considérant les territoires comme des acteurs essentiels du projet européen, où :
• se mettent en œuvre tous les aspects politiques (démocratiques, économiques et sociaux) ;
• se conçoivent des gouvernances permettant d’associer tous les acteurs du changement ;

• une vision de la culture, certes constitutive d’identités, mais principalement destinée à l’élaboration d’un « vivre ensemble » ouvert au monde et à ses transformations ;

• la place de la création artistique dans une politique culturelle européenne, comme moyen privilégié de réconcilier goût du futur, attachement au patrimoine et ouverture aux autres.

En conséquence, nous demandons que les prochains programmes d’action de l’Union européenne, traduisent, tant sur le plan des objectifs que sur celui des moyens, cette vision d’une politique culturelle forte, levier des transformations à venir.

Nous y apporterons notre concours.


La déclaration d’Avignon


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU