Contrat de filière en Hauts-de-France

Territoire

L’Etat, la Région, le CNV, avec la participation du pôle Haute Fidélité s’engagent, à travers la signature d’un Contrat de filière Musiques actuelles en Hauts-de-France, dans une action concertée pour soutenir la filière des musiques actuelles sur le plan régional. Deux appels à projets sont ouverts.

Après la signature d’un contrat de filière en Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Bretagne, Grand Est, Normandie et Pays de la Loire, et de conventions en PACA, Centre - Val de Loire et avec la Ville de Paris, c’est au tour de la Région Hauts-de-France de s’inscrire durablement dans ce dispositif.

Ce contrat s’appuie sur un la réalisation d’un État des lieux territorial de la filière des musiques actuelles en région Hauts-de-France qui a mis en lumière un écosystème caractérisé par une importante diversité des activités et soumis à des enjeux forts : rééquilibrages territoriaux, logiques de coopération à déployer, pérennisations d’emplois, parité ou mixité, structuration financière, etc.

L’accord définit de nouvelles mesures en faveur des acteurs de la filière, mesures qui s’ajoutent sans se substituer aux différents dispositifs d’aides existants mis en place par chacun des signataires.
Par ailleurs, l’Etat, la Région et le CNV défendent une nouvelle forme d’approche territoriale prenant en compte l’évolution des dynamiques et des pratiques. Ainsi, outre les enjeux spécifiques du secteur, ils entendent poursuivre des objectifs communs garantissant l’équité territoriale, l’égalité femme-homme, le respect des droits culturels et le développement durable.

Le budget représente en 2019 un engagement annuel entre les partenaires de 120 000 € ainsi répartis :
- La DRAC Hauts-de-France contribue à hauteur de 40 000€
- La Région Hauts-de-France contribue à hauteur de 40 000€
- Le CNV contribue à hauteur de 40 000 €

Deux appels à projets sont ouverts jusqu’au 20 décembre 2019 :

  • Soutien aux structures de développement de carrières d’artiste du secteur des musiques actuelles
    Ce dispositif vise à soutenir le projet stratégique global de la structure (producteur phonographique, manager, producteur de spectacle, éditeur) et non un projet artistique en particulier. La structure doit présenter la mise en place d’une stratégie de structuration professionnelle, mettant en évidence l’impact sur les diverses dimensions de l’entreprise.
    Présentation de l’aide le 14 novembre
  • Aide aux projets de coopération professionnelle
    Est entendu par coopération professionnelle le rapprochement d’une multiplicité et d’une diversité d’acteurs engageant leurs compétences spécifiques au profit d’un projet commun. Peuvent être soutenus les projets coopératifs de court terme (1 à 2 ans) ou de moyen terme (3 ans et plus) mobilisant des leviers multiples et associant une diversité d’acteurs.
    Présentation de l’aide le 7 novembre

Infos - règlements - formulaires



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU