Colloque : Rémunération des artistes sur internet

L’Adami interpelle et répond aux objections le lundi 23 mai à 18h à la Maison de la Chimie

"Le développement considérable des échanges d’œuvres entre particuliers sur les réseaux (peer-to-peer), et la crise qu’il provoque dans la filière culturelle, alimente depuis plusieurs mois un débat houleux qui touche l’ensemble de la société. Nous vivons une révolution technologique de grande ampleur qui bouleverse les conditions d’accès aux biens culturels et impose peu à peu de nouveaux modes de production et de diffusion.

Face à ces questions, l’Adami a élaboré, au fil des mois, plusieurs propositions pour mettre fin au préjudice subi par les ayants droit sur internet et bâtir un cadre juridique adapté à cette mutation. Ces propositions visent à garantir aux artistes-interprètes une juste rémunération pour l’utilisation de leurs enregistrements sur internet.

Aujourd’hui l’Adami tient à rappeler que les artistes interprètes ne touchent toujours rien sur les échanges entre particuliers sur les réseaux et que leurs droits à rémunération équitable, non seulement ne sont pas étendus aux radios sur internet, mais viennent d’être vidés de toute substance à la télévision. Et trop souvent, les pratiques contractuelles des producteurs ne leur assurent que des rémunérations dérisoires, voire inexistantes, sur la vente en ligne.

Alors que l’efficacité d’autres solutions n’a pas encore été prouvée, les propositions de l’Adami ont fait l’objet de critiques et d’objections de toute nature. L’Adami a décidé de répondre point par point à ces objections et profite de ce colloque pour communiquer l’ensemble de ses propositions sur les questions touchant à l’internet..


Pour plus d’informations et la liste des intervenants : www.adami.fr


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU