Colloque FNEIJMA : "Enseigner les musiques actuelles"

Publié le

La FNEIJMA vous donne rendez-vous le 19 et 20 mai 2005 à Toulouse pour deux journées de débats et d’ateliers.

Depuis plus de quinze ans, la question de l’enseignement des musiques actuelles est au cœur des préoccupations de la FNEIJMA.
De la reconnaissance des expressions qu’elles rassemblent à la diversité des formes, des pratiques, des lieux ; de la complexe dualité de l’artiste-enseignant à la nécessaire synergie entre établissements publics et lieux privés : l’enseignement des « musiques actuelles » assure la transmission d’un savoir-faire, l’éveil d’un savoir-être, impulse une créativité musicale en permanent renouvellement. Il lui appartient également de transformer l’actuelle école de musique en une école toujours nouvelle, entre exigence et innovation.
Ainsi commence la partition que nous aurons à explorer au cours de ce colloque...

Le programme :

Outre les débats en plénière, 8 ateliers permettront d’aborder les thèmes suivants :
Colloque FNEIJMA : "Enseigner les musiques actuelles" L’apprentissage musical : une idée qui a fait son chemin.
- Quelles pédagogies pour des musiques actuelles ?
- Le projet pédagogique et son organisation.
- Regards d’Europe - Europe et enseignement.
- Formation : enseigner, accompagner, conseiller, encadrer : y aurait-il plusieurs métiers ?
- Carrières d’artistes : quelles formations ?
- Décentralisation et offres d’enseignement.
- Un projet artistique, culturel et social : l’école dans la cité.

Tous les lieux où se tiendront les ateliers et les séances plénières du colloque sont situés dans un périmètre réduit au cœur du centre historique de la ville de Toulouse, à quelques minutes à pied du Capitole :
- Cinémathèque de Toulouse : 69 rue du Taur.
- Cave poésie : 71 rue du Taur.
- Salle Sénéchal : 17 rue de Rémusat.
- Salle Antoine Osette : 6 rue du Lieutenant Colonel Pélissier.

Jeudi 19 mai 2005 :

9h30 : Accueil des participants à la Cinémathèque

10h15 - 12h30 : Plénière d’ouverture

10h30 - 11h00 : Ouverture officielle

11h00 - 12h30 : Contexte, histoire et enjeux des musiques actuelles

Avec l’intervention de :
Jérôme BOUET, Directeur de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles.

Michel DEVELAY, Professeur des Sciences de l’Education Université Lumière Lyon 2.

Jean Pierre SAEZ, Directeur de l’Observatoire des Politiques Culturelles.

Stéphan LE SAGERE, Directeur de la Fneijma.

12h30 - 13h15 : Apéritif

13h30 - 14h45 : Pause

15h - 17h : Ateliers 1.2.3

17h15 - 18h30 : Atelier Regards d’Europe

A partir de 20h30 : Concert au Puerto Habana.
Une programmation éclectique concocté par Music’Halle, avec :
MAGYD CHERFI, FEMMOUZES T, CHICO JAM SESSION, ANDRE MINVIELLE, GUILLAUME DE CHASSY, DANIEL YVINEC, GUITARKESTRA

Vendredi 20 Mai 2005 :

9h00 : Accueil

09h30 - 10h15 : Plénière de restitution des ateliers 1,2,3

10h30 - 12h30 : Ateliers 4,5,6,7

12h45 - 14h15 : Pause

14h30 -15h15 : Plénière de restitution des ateliers 4,5,6,7

15h15 - 17h00 : Plénière de conclusion

ATELIER 1 - L’APPRENTISSAGE MUSICAL : UNE IDEE QUI A FAIT SON CHEMIN.

Animé par Bertrand FURIC, Directeur du Brise Glace, Annecy.
Synthèse par Gaby BIZIEN, Responsable Musiques Actuelles Domaine Musiques Région Nord Pas-de-Calais.

L’idée que le talent se travaille, y compris dans les musiques actuelles, est aujourd’hui devenue une réalité qui a su triompher de nombres d’embûches. L’absence de reconnaissance de leur enseignement (et donc de moyens) par l’institution n’en a pas été la moindre. Mais la passion a horreur du vide et les musiques actuelles, quel que soit leur genre, ont su générer leur propres formes « d’enseignement ». Elles ont ainsi pu, dans la difficulté, développer des offres opportunes et adaptées aux pratiques des amateurs, autant qu’à celles des musiciens déjà professionnels ou en voie de professionnalisation. Mais, entre une demande parfois clairement exprimée (de « un lieu de répétition ! » à « devenir Star ! », en passant par « être pro ! », « jouer comme machin ! » ou tt simplement « apprendre ! ») et la réalité des besoins (de la société, de la Cité, de la musique,... du marché ) dont les contours sont difficiles à évaluer : comment appréhender ces publics , acteurs et en même temps consommateur et producteur de musiques actuelles ?

ATELIER 2 - QUELLES PEDAGOGIES POUR DES MUSIQUES ACTUELLES ?

Animé par Jacques PANISSET, Directeur du Grenoble Jazz festival, Vice-Président de l’AFIJMA.
Synthèse par Eddy SCHEPENS, professeur de Sciences de l’éducation au CNSMD, Lyon.

Pratique collective, improvisation, création, transmission orale, travail de la matière sonore, liens entre geste pédagogique et pratique scénique sont les principaux identifiants de l’enseignement des musiques actuelles. Comment y organiser la pédagogie en respectant tout ce contexte ? Quelles sont les spécificités de l’enseignement liées aux différentes esthétiques recouvrées par le vocable « Musiques actuelles » ?

ATELIER 3 - LE PROJET PEDAGOGIQUE ET SON ORGANISATION.

Animé par Thierry RIBOULET, Coordinateur Pédagogique du premier C.A Musiques Actuelles, Aix-en-Provence.
Synthèse par Luc-Charles DOMINIQUE, ex-Directeur du Centre Languedoc Roussillon des Musiques et Danses Traditionnelles.

La nécessité d’une coordination pédagogique assumée est centrale dans les lieux d’enseignement. Afin d’éviter l’empilage de propositions (atelier, cours, stages, formation à la carte...) au détriment du sens que revêt un véritable projet pédagogique ; comment structurer cette coordination pédagogique ? Quelle interaction et lien entre le projet artistique et culturel de la structure de formation et son projet pédagogique ? Comment répondre collectivement aux questions d’organisation pédagogiques posées par les musiques actuelles ?

ATELIER 4 - FORMATION : ENSEIGNER, ACCOMPAGNER, CONSEILLER, ENCADRER : Y AURAIT-IL PLUSIEURS METIERS ?

Animé par Gérard AUTHELAIN, Président de l’Agence Musiques et Danses en Rhône-Alpes.
Synthèse par Jean Francis ZERMATI, Directeur de Harmoniques, Paris.

L’école de musique n’est sans doute pas le seul lieu de formation. De multiples façons de se former existent. Quelles sont les spécificités de ces différentes démarches d’apprentissage et quel serait leur socle commun ? Quelles compétences et qualifications sont attendues du côté des musiciens, des musiciens-enseignants, des animateurs, des formateurs, des encadrants,... ? Que recouvrent ces termes ? Comment s’entendre sur les mots ? La formation de formateurs prend une dimension essentielle ; pourquoi et comment en définir les objectifs ? Quelles sont les perspectives de ces professionnels, en terme d’emploi, mais aussi de valorisation et de reconnaissance de leurs compétences, leurs savoir-faire,... ?

ATELIER 5 - CARRIERES D’ARTISTES : QUELLES FORMATIONS ?

Animé par Laurent BAYLE, Directeur Général de la Cité de la Musique, Paris.
Synthèse par Jacques Olivier DURAND, Ecrivain et Conseiller artistique, Nîmes.

Le contexte socio-économique a mis en évidence la nécessité de mieux organiser les filières de formation et d’insertion professionnelles. Quels sont les métiers, les emplois, les carrières d’artistes ? Comment prépare-t-on les candidats à l’activité professionnelle dans le domaine des Musiques Actuelles ? Quels types de formation continue peuvent être proposés aux artistes professionnels ? Comment s’expriment les besoins de la profession ? Comment croisent-ils les propositions des organismes de formation ? La formation est une part importante des activités des artistes. Elle est devenue un secteur à part entière : comment s’organise le lien avec les autres branches du secteur d’activité, et plus particulièrement avec celles du spectacle vivant et de l’édition phonographique ?

ATELIER 6 - DECENTRALISATION ET OFFRES D’ENSEIGNEMENT.

Animé par Jean François BURGOS, Fédération Nationale des Collectivités territoriales pour la Culture.
Synthèse par Lyliane DOS SANTOS, Directrice de l’ADDM 84.

Les enseignements artistiques sont un chantier majeur de la décentralisation. La soif d’apprendre la musique ne sera pas étanchée à la seule source de l’école publique de musique. De multiples propositions jalonnent le territoire. Comment les Collectivités Territoriales peuvent-elles objectiver socialement et culturellement les moyens qu’elles allouent à ce domaine ? Le poids de l’école publique de musique dans leurs politiques et la pression croissante de l’exigence citoyenne en matière de pratique artistique les obligent à une attention soutenue aux initiatives privées. Comment dans le cadre de l’organisation décentralisée, les collaborations des équipes pédagogiques et structures de formation, quels que soient leurs statuts, peuvent-elles s’organiser ? Quels outils conventionnels sont à mettre en œuvre ? Quels sont les critères d’évaluations pour mesurer la pertinence des résultats obtenus et optimiser le développement des actions ? Comment l’offre de formation peut-elle être lisible pour le public ?

ATELIER 7 - UN PROJET ARTISTIQUE, CULTUREL et SOCIAL : L’école dans la Cité.

Animé par Alex Dutilh, Directeur du Studio des Variétés, Président de la Commission Nationale des Musiques Actuelles (1998).
Synthèse par Pierre Olivier LAULANNE, Directeur de la FAMDT.

La place des Musiques actuelles progresse dans les politiques publiques. Pour autant, les promoteurs de ces musiques continuent à interroger le sens à donner à cette reconnaissance récente et veulent anticiper ses effets sur leurs activités. Soucieuses de rester en phase avec la demande, les écoles de musiques actuelles, issues directement d’initiatives du terrain des pratiques où se côtoient très souvent artistes professionnels et musiciens amateurs, affirment leur volonté de continuer à servir le développement de la musique dans la cité. En musiques actuelles, le projet artistique et culturel de la structure d’enseignement ne peut être isolé d’un contexte riche et complexe où se croisent des générations et des populations d’origines sociales très diversifiées. Pour nourrir son projet, comment l’école de musiques actuelles s’insère-t-elle dans la vie de la Cité ? au plan culturel, social , économique ? Quelles compétences doit-elle développer en terme de partenariats, d’initiatives ? A quel échelon géographique ?

ATELIER - REGARDS D’EUROPE - EUROPE ET ENSEIGNEMENT.

Animé par Philippe CORNAZ, Directeur de l’EJMA-Lausanne.

Sur la base de témoignages de responsables d’établissements d’enseignement de pays européens
- les pratiques d’enseignement dans ces pays
- les échanges entre écoles de différents pays
avec EMMEN, Jazz und Rock Schule de Freiburg, Musica Creativa de Madrid, LIPA de Liverpool, Jazz Studio de Anvers.

Intervenants :

ALAUX STEPHANE, Directeur du CIAM, Bordeaux.

Directeur du CIAM depuis 2003• ; Coordinateur Pédagogique Arema Rock et Chanson de 1999 à 2003• ; Professeur de guitare et d’atelier de pratique collective depuis 1995 (CIAM, Rockschool Barbey, Rock et Chanson). Guitariste et compositeur des groupes Plug’in et Bumblefoot.

AUTHELAIN GERARD, Président de l’Agence Musiques et Danses en Rhône-Alpes.

Directeur du Centre de formation de musiciens intervenants (CFMI) de Lyon). Président de Mômeludies-Editions. Auteur de « • La chanson dans tous ses états• » (Van de Velde), « • La création musicale grandeur nature• » (Fuzeau), « • A l’école on fait musique• » (Van de Velde).
Rédacteur du document annuel « • Les Enfants de la Zique• » (Francofolies).

BAYLE LAURENT, Directeur général de la Cité de la musique, Paris.

53ans, directeur adjoint du Théâtre de l’Est lyonnais (1976-77), puis administrateur général de l’Atelier lyrique du Rhin (1978-82), Laurent Bayle crée en 1982 le festival Musica de Strasbourg consacré aux musiques de notre temps qu’il dirige jusqu’à fin 1986. Il devient alors directeur artistique de l’Ircam (organisme de création et de recherche musicale associé au Centre Pompidou), puis succède à Pierre Boulez en 1992 à la tête de cette institution. Il est directeur général de la Cité de la musique depuis le 15 décembre 2001. En outre, le ministre de la culture et de la communication lui a récemment confié la mission de mettre en œuvre la réouverture de la Salle Pleyel prévue à la fin de l’année 2006.

BIZIEN GABY, Responsable du département Musiques Actuelles de Domaine Musiques Région Nord Pas-de-Calais.

Musicien, formateur et acteur de la mise en œuvre des politiques publiques dans le champ des musiques actuelles.

BONTHONNEAU CECILE, Directrice Régie 2C / Lieux de musiques actuelles, Grenoble.

Cécile Bonthonneau s’est d’abord impliquée dans le secteur des musiques actuelles comme intervenante des politiques publiques (Ministère de la Culture, Ville de Grenoble). Après plusieurs expériences en tant qu’opérateur (IRMA , Festival de Saint-Denis, Festival Cabaret Frappé), elle s’est consacrée à la création puis la direction de la Régie 2C, établissement public dédié à l’accompagnement des pratiques dans le secteur des musiques actuelles (répétition, aide à la création, formation, diffusion). La Régie 2c (lieux de musiques actuelles à Grenoble) prends appui sur deux lieux (Le Ciel, la Chaufferie) et un partenariat fort avec le CNR de Grenoble.

CASTAGNAC GILLES, Directeur de l’IRMA, Paris.

Journaliste spécialisé sur l’économie et les politiques culturelles musicales, Gilles Castagnac est directeur de l’irma (Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles) depuis 1996. Auteur de guides professionnels sur les métiers de la musique et de rapports pour le ministère de la Culture, il est présent dans de nombreuses instances collectives de ce secteur.

CHARLES-DOMINIQUE LUC, Ex-Directeur du Centre Languedoc-Roussillon des Musiques et Danses Traditionnelles.

Maître de conférences en ethnomusicologie à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis.

CORNAZ PHILIPPE, Directeur de l’EJMA, Lausanne.

Vibraphoniste, diplômé du Berklee College of Music 1989• ; a joué et enregistré avec Jerry Bergonzi, Ray Anderson, Daniel Humair• ; Mike Richmond, Adam Nussbaum, François Jeanneau, etc..., directeur de l’EJMA depuis 1999.

DE CHASSY GUILLAUME, Musicien-Enseignant, coordinateur du département Jazz au CNR de Tours, en partenariat avec l’école Jazz à Tours.

Formé de bonne heure au répertoire classique, Guillaume de Chassy se tourne vers l’improvisation en autodidacte, au travers du jazz et de la musique indienne. Au gré des rencontres qui jalonnent son parcours, il développe un univers musical original, empreint d’influences très diverses. Il a joué (entre autres) avec Paolo Fresu, André Minvielle, Gian Luigi Trovesi, Stéphane Belmondo, Olivier Ker Ourio, le chanteur indien Ravi Prasad et la danseuse flamenca Ana Yerno.
Il se produit partout en France, (Festivals, Scènes Nationales etc ) mais aussi en Espagne, au Québec et en Asie. Compositeur passionné d’écriture classique, on lui doit une cantate pour choeur mixte, piano et percussions, écrite pour l’ensemble vocal Les Eléments (dirigé par Joà« l Suhubiette), qui a fait l’objet d’une commande du Ministère de la Culture.
Son dernier disque,• Chansons sous les Bombes (avec Daniel Yvinec et André Minvielle), a été salué unanimement par la presse.
Titulaire du CA de Jazz et pédagogue reconnu, Guillaume de Chassy coordonne le département Jazz au conservatoire de Tours.

DEVELAY MICHEL, Professeur des universités, Lyon.

Michel Develay est professeur des Universités en sciences de l’éducation à l’Université Lumière Lyon 2 où il dirige l’Equipe d’accueil « • Savoirs, diversité, professionnalisation• ». Il a publié seul ou en collaboration dix ouvrages principaux, sur des questions de formation, d’apprentissage et de didactique. Il a assuré de nombreuses communications scientifiques lors de colloques ou de congrès. Il a assuré de nombreuses expertises d’innovations dans des systèmes éducatifs étrangers.

FURIC BERTRAND, Directeur du Brise Glace, Annecy.

Directeur du Brise Glace d’Annecy, ancien directeur de l’ADDM du Vaucluse, rapporteur de la commission Trautmann, co-responsable du festival Chorus des Hauts de Seine.

LAMY PASCAL, Directeur pédagogique du CEM.

Musicien Rock, prof de guitare au CEM (Le Havre), direction pédagogique de l’école. Ancien élève de l’école Atla. Membre du bureau de la Fneijma.

LAULANNE PIERRE-OLIVIER, Directeur de la FAMDT, Parthenay.

Maîtrise d’espagnol, III cycle communication, 1987/1988,• attaché culturel, Ambassade de France en Colombie ; 1988/1989, coordination Mir Caravane, première caravane transeuropéenne de Théâtre, 1990/1995, conseiller artistique ADCK, Nouvelle-Calédonie, 1995/1999, direction et production de différents festivals et événementiels, 1999/2003, direction UPCP-Métive, Centre régional de Musiques et Danses Traditionnelles en Poitou-Charentes-Vendée, depuis 2004, direction FAMDT.

PERRIN JEAN, Directeur de la Culture de la Ville de Reims, Président du Conseil d’Orientation du CNV.

Economiste - Urbaniste de formation. Consultant dans différents bureaux d’étude spécialisés dans l’élaboration de schémas de développement territorial. Directeur de la Culture de la Ville de Reims depuis 1994. Président de l’Association de Directeurs des Affaires Culturelles des Grandes Villes de France. Président du Conseil d’Orientation du Centre National des Variétés (CNV).

SAN MARTIN JUAN, Coordinateur à Escuela de Musica Creativa.

Bassiste, compositeur et producteur. Collaborateur dans diverses formations jazz, R&B et musiques d’Amerique du Sud. Il dirige son trio avec lequel a enregistré le CD « • Take One• ». Dès 1990 il travaille à Escuela de Màºsica Creativa comme musicien enseignant et depuis 2002 assume la coordination de l’are de musiques actuelles.

SYTNIK YVAN, Coordonnateur de la cellule conseil, responsable de la mission « • Enseignements Artistiques & Territoires• », Montpellier.

VILCOCQ FREDERIC, Conseiller Régional d’Aquitaine délégué aux Cultures Émergentes.

Délégué de l’ARF (Association des Régions de France) à la Concertation Nationale pour le Développement des Musiques Actuelles.
Délégué de l’ARF au Comité de Pilotage du FORUMA (Forum Nationale des Musiques Actuelles).
Vice-Président du Garorock Festival (rencontres des Cultures Alternatives), Marmande.

VROD JEAN-FRANCOIS, Musicien-Pédagogue.

Violoniste, issu des musiques traditionnelles françaises, a joué avec toutes sortes de gens dans toutes sortes de lieux.

ZAVADSKI CAROLE, Déléguée Générale CPNEF-SV.

La CPNEF-SV a pour mission d’améliorer l’emploi, de développer la qualification, et, de structurer la formation professionnelle dans le spectacle vivant.
Elle a été créée en 1993 par les partenaires sociaux, et elle regroupe la quasi-totalité des organisations syndicales du secteur.

ZERMATI JEAN-FRANCIS, Directeur d’HARMONIQUES (formation et accompagnement d’artistes). Consultant spécialisé en organisation, ingénierie de la formation et bilan de compétences

Directeur d’HARMONIQUES (formation et accompagnement d’artistes). Formation musicale, diplôme HEC et 3 e cycle de psychosociologie.
25 ans d’expérience au service de projets culturels (Edition et production discographique, production de spectacles, Ministère de la Culture, Studio des Variétés, FNEIJ, Académie Fratellini...).
Consultant spécialisé en organisation, ingénierie de la formation et bilan de compétences, formateur en management culturel.

Pour plus d’information : le site du colloque.

Pour s’inscrire : formulaire d’inscription.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU