Chiffres de la diffusion 2010 : une année en demi-teinte

Publié le

Spectacle vivant

Les chiffres de la diffusion publiés par le CNV font apparaître une année 2010 en demi-teinte : 44 860 représentations, près de 600 millions d’euros de billetterie, 20,4 millions de spectateurs pour les représentations payantes, avec moins de grosses productions et une baisse de la fréquentation moyenne et du prix moyen.

Chiffres de la diffusion 2010 : une année en demi-teinteLe CNV publie la sixième édition des Chiffres de la diffusion des spectacles de musiques actuelles et de variétés. Pour l’année 2010, la nouveauté réside dans la prise en compte des cabarets qui ont fait leur entrée au CNV au printemps dernier.

Si les chiffres de 2009 faisaient apparaître une hausse (due à la bonne tenue des gros rendez-vous, notamment festivaliers), l’année 2010 est en demi-teinte.

Les grosses productions ont été moins nombreuses, et ont donc attiré moins de public, dans des jauges plus petites et à des tarifs moins élevés, ce qui explique la baisse de 5% sur les recettes de billetterie alors que le nombre de représentations a augmenté de 7% (pour un total de 44 860), pour une relative stagnation du nombre d’entrées (+ 2%). La fréquentation générale et le prix moyen sont en baisse, mettant en avant une certaine fragilité inhérente au secteur des musiques actuelles et des variétés. La chanson et le pop rock restent les styles les plus générateurs de recettes et de fréquentation. Cependant, en l’absence d’événements de premier plan, la chanson enregistre une baisse. Les musiques électroniques, le hip-hop sont en forte hausse.

En prenant en compte les chiffres relatifs aux cabarets, le constat s’estompe : les recettes globales augmentent (+ 1%) et le nombre d’entrées s’accroît de 5%.

Lire Les Chiffres de la diffusion 2010


Les chiffres clés de l’année 2010

- 44 860 représentations

- 20,4 millions de spectateurs pour les représentations payantes

- 611,3 millions d’euros de recettes

- 56% des représentations payantes comptent moins de 200 entrées

- le prix médian par entrée payante reste à 12 euros HT

- les 50 premiers déclarants concentrent 68% des l’assiette pour 13% du nombre total de représentations.

- les festivals concentrent 20% de la fréquentation totale et 15% de la billetterie, mais plus du tiers des entrées pour le jazz, les musiques du monde et le pop rock ;

- les représentations gratuites sont en hausse de 9%

- 48% des représentations payantes ont lieu en Ile-de-France et concentrent 36% de la fréquentation.



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU