Charte des festivals engagés pour le développement durable et solidaire en Bretagne

Publié le jeudi 4 octobre 2007

Charte

Plusieurs festivals bretons (Transmusicales, Vieilles charrues, Les arts dînent à l’huile, Interceltiques, Quartier d’été et le festival du Chant de marin) ayant adopté un agenda 21 pour leur manifestation se sont réunis pour co-signer, avec l’Ademe et le Conseil Régional, une Charte des festivals engagés pour le développement durable et solidaire en Bretagne.

Tri sélectif, meilleure gestion de l’eau, économie d’énergie, accessibilité des sites aux personnes handicapées, menu équitable, lutte contre les discriminations… Soucieux de leur impact social, écologique et économique, les festivals Transmusicales de Rennes, Vieilles charrues à Carhaix, Interceltique de Lorient, Arts dînent à l’huile de Douarnenez, Chant de marins de Paimpol et Quartiers d’été de Rennes déploient, conjointement et depuis l’automne 2005, des actions en faveur du développement durable.

Ce document engage dans un programme pluriannuel d’actions qui poursuit cinq objectifs :
- lutter contre l’effet de serre et favoriser l’économie d’énergie
- favoriser des modes de production et de consommation "durables"
- participer à l’économie sociale et solidaire
- se former et s’informer sur le développement durable
- faire participer tous les acteurs du festival à un développement durable et solidaire

Cette charte engage moralement la légitimité des acteurs signataires, et va dorénavant être éprouvée et évaluée sur le terrain pour être améliorée. Durant cette phase d’expérimentation, un groupe de travail composé des porteurs de projets, de l’Ademe et de la Région va mettre au point des processus d’évaluation des dispositifs, et rédiger des fiches pratiques sur ces questions de manière à informer sur les méthodes et les outils disponibles.

Après un premier bilan, la démarche s’ouvrira à d’autres festivals qui voudront s’inscrire, à leur tour, dans une démarche de développement durable.

Lire la Charte des festivals engagés pour le développement durable et solidaire en Bretagne

Plus d’infos sur le rapport entre musiques et développement durable

Le compte-rendu de la table ronde "S’engager dans un Agenda 21, un moyen de repenser la production des festivals ?" :

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU