CNV : un budget 2014 finalement voté

Spectacle

Le 25 février, le conseil d’administration du CNV (Centre national de la chanson, des variétés et du jazz) a finalement voté le budget 2014. Celui-ci avait par deux fois été refusé en raison de la baisse du plafond de la taxe affectée à l’établissement.

Le Conseil d’administration du CNV, réuni mardi 25 février en séance extraordinaire, a voté le budget initial de l’établissement public pour 2014. Ce budget se monte à 28,5 M €, pour un produit de taxe sur les spectacles estimé à 24 M€.

La fixation en Loi de Finances Initiale pour 2014 (LFI) du plafonnement de la taxe sur les spectacles à 24 M€, au lieu de 27 M€ en 2013, avait conduit les instances du CNV à rejeter par deux fois le budget. Par ce vote favorable, celles-ci ont manifesté leur souci d’assurer le bon fonctionnement de l’établissement, et ont pris acte de la volonté réitérée de la Ministre de la culture et de la communication, qui a reçu une délégation du CA du CNV le 13 février dernier, de demander la revalorisation du plafond de la taxe sur les spectacles en Loi de Finances Rectificative (LFR).


Financement , Spectacle


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU