CNM : le ministre ouvre une nouvelle étape pour son lancement dès 2020

Publié le jeudi 21 mars 2019

Politique

Ce matin, le ministre de la Culture a lancé les travaux préparatoires du Centre national de la musique et nommé Catherine Ruggeri à la présidence d’un comité opérationnel.

Devant une centaine de professionnels invités dans les salons de Valois, le ministre Franck Riester vient de donner coup d’accélérateur pour la mise en chantier du Centre national de la musique, programmé par Matignon pour le 1er janvier 2020.

Après l’épisode 2011/2012, le rapport de Rock-Olivier Maistre et celui des députés Emilie Cariou et Pascal Bois, c’est une "phase d’amorçage" qui vient de se lancer. Concrètement, elle reposera sur l’activation de trois comités et d’une proposition de loi qui devrait être déposée par le député Pascal Bois pour un examen fin avril/début mai.

Dans les comités, sur un triptyque "concertation/réflexion/proposition", les professionnels seront invités à participer à un Comité de liaison, réuni en format plénière (tous les trimestres) ou en format restreint (tous les mois). En regard, un Comité opérationnel réunira le ministère et les directions des quatre structures qui ont vocation à être fédérées : le CNV, le FCM, l’Irma et le Bureau Export. Placé sous la présidence de Catherine Ruggeri, inspectrice générale des affaires culturelles et membre, en 2012, de l’association de préfiguration du précédent projet, il aura pour mission "de produire les livrables attendus pour la mise en œuvre", notamment pour les questions juridiques, sociales et immobilières. Des groupes de travail "sur des sujets prioritaires", tels que le financement ou l’observation, pourront compléter le dispositif.

Mise à jour du 1er avril : La Proposition de loi relative à la création du CNM a été déposée à l’Assemblée Nationale le 27 mars. Consultez les 9 articles de la proposition de loi.

Nous suivre /asso.irma /IrmACTU