C’est quoi "vendre un concert" ?

Le programmateur ou le gérant d’un lieu est prêt à accueillir votre concert et vous demande une facture. Cela signifie que vous allez lui vendre la prestation de votre groupe, établir un contrat de cession et donc devenir le producteur-employeur des musiciens qui composent le groupe. L’acheteur est quant à lui l’organisateur de la soirée.

Le montant de la cession est à négocier ainsi que les conditions d’organisation (heure de passage, fourniture du matériel, prise en charge des salaires des techniciens, des transports, des repas, du logement…). Tous les détails de la transaction sont notifiés dans le contrat de cession ainsi que les conditions de paiement de la facture que vous établirez. Cela implique que vous ayez une structure support pour cette activité (souvent une association).

Le jour du concert, les recettes de billetterie, du bar, du sponsoring, etc. reviennent à l’organisateur qui a en revanche à sa charge tous les frais d’organisation (location du lieu, communication, affichage, catering, Sacem, taxe fiscale…).

En tant que producteur, vous devrez établir un contrat d’engagement pour chacun des membres du groupe et les salarier – si les techniciens font partie du groupe, établir un contrat de travail pour chacun et les salarier – et vous serez redevables de charges sociales sur tous les salaires versés.

Mais attention, la plupart du temps, au démarrage de votre activité, les conditions financières sont très contraintes, voire inexistantes.

Pour autant, la loi précise que l’organisation de spectacles implique le salariat des artistes, sauf pour la pratique en amateur. Mais une société commerciale (café, bar, restaurant…) n’est pas autorisée à organiser un spectacle avec des artistes amateurs, sauf à les salarier comme le seraient des professionnels.

Toute autre pratique est vivement déconseillée car hors-la-loi.


Pour aller plus loin :

- FICHE PRATIQUE - La facturation
- FICHE PRATIQUE - La licence d’entrepreneur de spectacles
- FICHE PRATIQUE - L’organisation de spectacles
- CHRONIQUE RADIO - Le métier d’entrepreneur du spectacle
- GUIDE MÉTIER - Profession entrepreneur de spectacles



Focus du mois

L’Europe s’ouvre à la musique

Du 12 au 14 octobre 2014, MaMA va accueillir une forte présence européenne. Mobilisée par la perspective d’un programme de soutien pour la musique, la Commission européenne sera de la partie, notamment à travers trois conférences, dont la présentation de cette ambition par Karel Bartak, patron de Creative Europe à la direction générale Éducation et Culture.

>> Lire l’article



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU