Bilan et perspectives du Calif

Disquaire

Le Club action des labels indépendants français (Calif) organise le 22 octobre une rencontre au ministère de la Culture après avoir aidé, en quatre ans d’existence, à la création de 27 magasins de ventes de disques.

Rencontre du Calif

Lundi 22 octobre à 14h30
Au ministère de la Culture et de la Communication
Salle André Malraux
182, rue Saint Honoré
75001 Paris

En compagnie de ses disquaires affiliés, de distributeurs, de labels, et de plusieurs institutionnels de la profession, le Calif présentera le bilan de ses actions, ses perspectives de développement, et engagera avec les participants une discussion sur l’avenir du disque.
Pour s’inscrire

Présentation du Calif :

Le Calif
Club action des labels indépendants français

www.calif.fr

Le Calif est une association créée à l’initiative de plusieurs labels et distributeurs indépendants (Mélodie, Pygmalion, RDC, Arion, Night and Day, etc) et subventionnée par le ministère de la Culture.
En partant du constat que le disque est un bien culturel qui ne doit pas être un produit soumis à des impératifs de rentabilité immédiate, le Calif veut favoriser la création de nouveaux disquaires et de nouveaux points de vente de disques. En poursuivant ce but dans un souci d’intérêt général, le Calif souhaite contribuer à la diversité musicale et culturelle. Il s’agit clairement de participer au développement de la diffusion de la musique en favorisant le rôle de conseil et de service que les disquaires remplissent auprès de leur clientèle, et donc de s’inscrire dans le maintien et le développement d’une création et d’une production musicales qui nécessitent un réseau de boutiques capable de relayer cette offre plurielle auprès du public.

Le Calif a établi une convention avec les disquaires affiliés qui précise le cadre juridique et les conditions qui doivent être réunies. L’aide comporte quatre principaux volets :
– Aide à la location
Le Calif subventionne la location des murs des magasins. Cette subvention se fait à hauteur de 50% du montant du loyer la première année, puis 33% la deuxième et 25% la troisième. L’aide de la première année est limitée à 900 € par mois.
– Aide technique
Le Calif fournit une aide aux disquaires pour le montage des dossiers de financement et d’aménagement, notamment auprès des Drac pour les subventions du Fisac.
– Négociations commerciales
Des accords ont été passés avec la quasi-totalité des distributeurs indépendants français (Discograph, Naïve, Productions Spéciales, La Baleine , L’Autre Distribution, Nocturne , Harmonia Mundi, Abeille Musique, etc.) pour que les disquaires obtiennent les conditions commerciales les plus favorables.
– Aide à la communication
Le Calif prend en charge une partie du matériel promotionnel de la communication et du marketing commun aux disquaires affiliés.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU