"Be fair to performers" : les artistes européens se regroupent pour faire entendre leur voix

Publié le

Artiste

C’est à Metz, lors des Rencontres européennes des artistes de l’Adami, que la nouvelle a été annoncée : la FIA, la Fim, Aepo Artis et l’IAO créent une coalition pour un partage équitable de la valeur sur Internet. Elle présentera ses propositions lors d’une conférence de presse à Bruxelles fin mai.

Communiqué


"Be fair to performers" : les artistes européens se regroupent pour faire (...)

Pour la 1ere fois tous les artistes européens réunis « Be Fair To Performers »

Naissance d’une coalition de tous les artistes européens pour un partage équitable de la valeur sur Internet

Cette coalition regroupe la Fédération Internationale des Acteurs (FIA), la Fédération Internationale des Musiciens (FIM), AEPO ARTIS regroupement représentant de nombreuses sociétés européennes de gestion de droits et la International Artists Organisation (IAO) regroupant toutes les guildes d’artistes européennes, soit près de 130 organisations, sociétés de gestion collective, syndicats, associations, guildes… issus de 28 Pays membres de l’UE.

Alors que la Commission Européenne entame ses travaux de révision du droit d’auteur à l’ère numérique, le problème de la rémunération des artistes sur internet doit être le sujet prioritaire.

Partout, en Europe et dans le monde, les artistes s’inquiètent et se mobilisent. Il n’est plus acceptable que, concernant par exemple le streaming musical, le revenu perçu par l’artiste soit insignifiant (sur un abonnement à 9,99€/mois, 0,46€ à se partager entre tous les artistes écoutés). De même qu’il n’est plus défendable que les grands-groupes extra-européens du numérique captent l’essentiel de la valeur issue de la création artistique et du travail des artistes.

En France, le projet de loi « liberté de création » promet de résoudre enfin cette problématique débattue depuis déjà de longues années. Cette promesse sera-t-elle tenue ?

La Coalition présentera ses propositions lors d’une conférence de presse à Bruxelles fin mai.

AEPO ARTIS représente 27 organisations en charge de la gestion collective des droits des artistes interprètes dans 21 pays d’Europe, dont 16 Etats membres de l’Union Européenne. Au total, ces organisations réunissent quelques 350 000 membres artistes interprètes.

La FIA, Fédération Internationale des Acteurs, est une organisation non gouvernementale représentant plus de 100 syndicats, guildes ou associations d’artistes dans le monde. Le groupe européen de la FIA réunit des
syndicats d’artistes de 23 États membres de l’Union européenne, de l’Espace Economique Européen et de Suisse, travaillant à la fois dans le secteur du spectacle vivant et de l’enregistrement.

La FIM, Fédération Internationale des Musiciens, est une organisation non gouvernementale représentant des syndicats, guildes et associations de musiciens de plus de 70 pays couvrant toutes les régions du monde, qui
comptent plusieurs centaines de milliers de musiciens. Le groupe européen de la FIM réunit des syndicats de musiciens de la plupart des Etats membres de l’Union Européenne, de l’Espace Économique Européen et de
 Suisse, travaillant à la fois dans le secteur du spectacle vivant et de l’enregistrement.

International Artists Organisation (IAO) association regroupant l’ensemble des guildes d’artistes-interprètes dont La GAM en France ou la FAC au Royaume-Uni.



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU