Be Rock : nouveau mensuel

Publié le jeudi 15 avril 2010

Media

Les équipes de Vibrations et So Jazz tentent un pari et annoncent, pour le 10 mai, la sortie en kiosque du premier numéro de Be Rock. Tiré à 45 000 exemplaires, ce mensuel se veut innovant et "en prise sur l’esprit rock de 2010".

"Du style dans l’écriture, du renouveau dans la photographie, la touche fashion indispensable : Be Rock veut innover au milieu de ses concurrents." Be Rock ne sera pas le premier à tenter le pari là où plusieurs expériences se sont cassées les dents.
En effet, ces deux dernières années en France, face à la concurrence d’Internet et à l’affaiblissement des investissements publicitaires, les magazines Chorus, Volume et Musiq ont stoppé leurs parutions, Jazzman et Jazz Magazine ont fusionné et Longueur d’Ondes y est allé de son "coup de gueule"... [1]
Plus d’infos

La direction de l’entreprise suisse Consart, propriétaire de Vibrations et de So Jazz, procède ainsi à une opération stratégique permettant au groupe d’être présent à la fois sur la world/soul (Vibrations), sur le jazz (So Jazz) et dorénavant sur le rock (Be Rock).
Le mensuel sera tiré à 45 000 exemplaires et vendu 5,50 €. Au programme : "des chroniques d’auteurs, des interviews sans complaisance, des moments tendres ou trash, des rendez-vous provocants, des news façon Twitter et chaque mois 150 chroniques de disques passées à la loupe sans a priori."
Pierre-Jean Crittin, rédacteur en chef de Vibrations et de So Jazz en assurera la direction éditoriale.


[1Face à ces déboires, certains ont été jusqu’à poser la question : la presse est-elle encore utile aux artistes ? (écoutez le podcast)


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU