Autoproduire son projet musical

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Auto produire son projet ne s’improvise pas. Il ne suffit pas de juste poser sa voix sur un son et de le balancer sur Internet. Avant tout le son en question doit être correctement produit artistiquement et techniquement : savoir enregistrer les voix et les instruments, mixer les pistes et masteriser le produit final. Et pour que cela marche, il faut d’abord savoir précisément ce que l’on veut et où l’on va, comprendre qui fait quoi dans la musique, et par quelle étape et dans quel ordre y arriver. Voilà ce que propose ce stage de 5 jours animé par des formateurs experts de l’autoproduction musicale, dont une journée sera consacrée à la mise en commun des projets de chacun.

Comprendre l’environnement économique de la musique enregistrée de nos jours. Mettre en place un retro-planning et un budget prévisionnel. Être capable d’analyser un projet musical dans sa globalité afin de mener à bien les différentes étapes artistiques et techniques de la réalisation musicale du projet. Être capable de préparer une session de studio, recording, editing, mixing, mastering

- Public concerné : Artistes autoproduits (DIY), musiciens confirmés ou en voie de professionnalisation organisant la production d’un enregistrement indépendant, producteurs des musiques urbaines, jeunes directeurs artistiques…

- Effectif : maximum de 10 stagiaires

- Durée : 5 jours (35 heures)

- Tarif : 700 € net

Prochaines sessions


De nouvelles sessions bientôt planifiées

Programme :

1ère partie : l’autoproduction musicale, mode d’emploi

Structuration artistique et structuration administrative
Déterminer l’objectif principal de la production
Déterminer les équipes de travail et les postes occupés (au niveau de la production, la diffusion, la promotion)
Préparation d’un planning et d’un budget à partir d’un cas pratique
Déterminer les durées probables et détaillées des étapes de productions du cas pratique : création, arrangement, prises de son, mixage, mastering

2ème partie : la réalisation musicale

Les outils :
Les stations de travail digitales (DAW), le séquenceur, les plugins
Les acteurs du processus de la création musicale
Les studios (ou home studio)

Les compétences humaines :
Le domaine de compétence du musicien, de l’ ingénieur du son, de l’arrangeur, du réalisateur, du producteur
Nouveaux acteurs : beatmaker, producteur, remixeur
Critère d’appréciation technique des différents acteurs
Travail en équipe

Les outils d’aide à la décision :
Grille d’analyse d’un projet musical
Critères intrinsèques artistiques et techniques
Contraintes (budget, planning, localisation)
Objectifs artistiques et techniques

3ème partie :
Etude en commun des projets des participants, co-animée par les deux intervenants

Interventions : Myriam EDDAÏRA (studio d’Ikken, ingénieur du son, réalisatrice, formatrice), Nicolas DUFOURNET (studio Melodium, ingénieur du son, réalisateur, consultant)

Pré-requis : Bonne connaissance des musiques actuelles, une pratique courante de la musique et une pratique occasionnelle de la MAO sont nécessaires.

Modalités d’évaluation : attestation de suivi, bilans à chaud et à froid

Moyens techniques : présentiel, en salle de formation, diffusion sons, vidéo projections, études de cas pratiques, mises en situation, jeux de rôles.

Cette formation n'a pas encore de session à venir. Veuillez contacter le service Formations de l'IRMA pour plus de renseignements

Prochains stages / formations

Catalogue des formations

 

Nos domaines de formation


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU