Aquitaine, Poitou-Charentes, Île-de-France : les concertations territoriales avancent

Publié le

Structuration

Alors que la Région Ile-de-France entre dans le processus des concertations territoriales, l’Aquitaine vient de fêter ses 4 ans de réflexions et de réalisations au sein de ce qui fut la première concertation de musiques actuelles, et la région Poitou-Charentes s’est engagée sur la mise en place d’un Plan régional en faveurs des musiques actuelles.

Le 18 octobre dernier, l’Hôtel de Région Aquitaine recevait les acteurs des musiques actuelles pour deux raisons d’importance :
Aquitaine, Poitou-Charentes, Île-de-France : les concertations territoriales (...) Le Ceser aquitain présentait un rapport intitulé : "Musiques actuelles : porteuses de valeurs sociales, économiques et d’innovations en Aquitaine".
- Le Rama faisait la synthèse de 4 ans de concertations territoriales en Aquitaine, présentant les actions et réalisation déjà concrétisées et les préconisations pour les années à venir.

En 14 rencontres et avec 1230 participants, dans un contexte économique en pleine mutation les acteurs aquitains, la Région et les collectivités locales ont investigué dans 7 domaines essentiels :
- le secteur amateur qui représente 90% des pratiques artistiques pose les questions de l’accompagnement, de l’enseignement, de la répétition…
- la diffusion, les scènes locales et les festivals : avec plus de 300 événements culturels repérés les collectivités et les acteurs du terrain se sont interrogés entre autre sur les politiques territoriale de la diffusion mais aussi sur l’accompagnement du développement durable…
- Les labels indépendants regroupés au sein du réseau Feppia.
- La ressource comme vecteur de transmission des savoirs et des outils pour la structuration des pratiques et du secteur.
- L’enseignement et la transmission : de la pédagogie à l’offre d’enseignement, "l’objectif est de mettre le musicien en contact avec le plaisir qu’il est venu chercher".
- La gestion des emplois et des compétences : trouver les outils pour une meilleure gestion des ressources humaines en réfléchissant aussi bien aux statuts et fonctions qu’aux politiques publiques sur l’emploi culturel (dont la mutualisation déjà en action à travers le l’Agec).
- L’économie des structures de MA : économie sociale et solidaire, économie créative deux des sujets majeurs de la réflexion en aquitaine.

Autant de pistes explorées, d’actions mises en œuvre, de préconisations à finaliser.

Retrouvez le document de synthèse

Quelques semaines auparavant, le PRMA Poitou-Charentes annonçait la mise en œuvre par la Région d’un Plan régional en faveur des musiques actuelles. Ce plan est l’aboutissement d’une année de concertations territoriales initiées par la Région et le PRMA qui a donné lieu à un "Diagnostic partagé" de l’état des lieux des musiques actuelles en Poitou-Charentes présenté lors de la session plénière des concertations territoriales le 8 décembre 2009.

Cet état des lieux recensait près de 1 218 groupes ou artistes de musiques actuelles représentant 46% de l’ensemble des
représentations du spectacle vivant organisées par plus de 200 entreprises culturelles
(producteurs, tourneurs, labels) - Les concerts touchant une moyenne de 500 000 spectateurs/an issus de toutes les catégories socio-professionnelles –
4 axes prioritaires sont décliné par la Région :
- Développer les pratiques et les lieux de répétition, notamment en milieu rural
- Structurer la diffusion
- Soutenir l’emploi et le développement des parcours professionnels artistiques ou d’accompagnement
- Éducation, formation, sensibilisation des publics et développement des initiatives en direction des lycées notamment.

C’est maintenant la Région Ile de France qui adopte le principe des concertations sans pour autant en utiliser le nom. Elle invite les acteurs à venir échanger sur les principaux enjeux et axes de développement des musiques actuelles en Ile de France le 9 novembre 2010 à 9h30 à l’espace Jemmapes (Paris 10e).
Cette matinée permettra de proposer des ateliers thématiques qui se tiendront le 15 novembre toute la journée et le matin du 19.
Inscriptions auprès de isabelle.pellissier@iledefrance.fr ou
isabelle.beauvais@iledefrance.fr

Une séance plénière conclusive est d’ores et déjà prévue le 1er décembre au Conseil Régional.

Les réseaux franciliens ont déjà beaucoup apporté à cette future réflexion, d’états des lieux en études spécifiques, les matériaux ne manquent pas et si la région s’engage sur une coordination de ces différent travaux et une mise en œuvre de leurs préconisations, il est certain que les objectifs de partage, de co-construction et de structuration du territoire propres aux concertations territoriales, devraient être atteints en Ile de France.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU