"Apple in the cloud with Amazon"

Publié le mardi 14 juin 2011

Musique enregistrée

Le 6 juin dernier, Steve Jobs présentait iCloud, le service "dans le nuage" d’Apple. Habituée des coups d’éclats, la firme à la pomme propose pourtant un service moins conséquent que prévu. Et après une semaine d’existence, un problème autour du nom est apparu.

Comme une réponse à Amazon, Google, puis Deezer, Steve Jobs a présenté le 6 juin dernier iCloud, le nouveau service "dans le nuage" d’Apple, lors de la WorldWide Developpers Conference. Ayant beaucoup alimenté les rumeurs ces dernières semaines, le service proposé est pourtant moins conséquent que prévu. Il s’agit en réalité d’une mise à jour de Mobileme, un service n’ayant pas rencontré un franc succès.

Synchronisation plutôt que streaming

iCloud permettra de stocker en ligne musiques, vidéos ou photos, afin d’y accéder depuis n’importe quel téléphone, ordinateur (PC ou Mac), ou iPad connectés à Internet. En effet, dans un premier temps, seuls les détenteurs d’appareils Apple pourront en bénéficier. De plus, iCloud ne propose pas un service de streaming, mais une synchronisation de la bibliothèque iTunes via une connexion sans fil. Avantage, il ne sera pas nécessaire de transférer tous ses fichiers musicaux sur les serveurs Apple. Fonction complémentaire, iTunes Match permet de reconnaître les morceaux ne provenant pas d’itunes. Pour en bénéficier, il faudra s’acquitter d’un abonnement de 28 dollars par an et résider aux Etats-Unis.

Apple devrait reverser 70 % des revenus générés aux ayants droit (58 % aux labels et 12 % aux éditeurs). Aucun accord n’aurait été signé, pour l’heure, avec les labels indépendants.

iCloud...existait déjà

L’annonce de ce nouveau service n’a pas fait que des heureux. iCloud Communications, société de Phœnix, spécialisée dans le cloud computing, et créée en 2005, a en effet décidé de porter plainte devant la cour de l’État d’Arizona. Le but est de forcer Apple à abandonner l’utilisation du nom de domaine iCloud. Démarche probablement vaine...

En savoir plus sur iCloud (en anglais)


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU