Aide à l’innovation et à la transition numérique de la musique enregistrée

Financement Musique enregistrée

Innovation

Lancé en 2016, le dispositif de soutien à l’innovation et à la transition numérique de la musique enregistrée a été reconduit par le ministère de la Culture (DGMIC) en 2018. Dernière date limite de dépôt des dossiers : 5 octobre.

En 2017, cette aide a permis de soutenir 58 structures du secteur (producteurs phonographiques, distributeurs, plateformes de musique en ligne, intermédiaires techniques) pour un montant cumulé de plus de 1,5 million d’euros.

L’objectif de ce dispositif reste l’accompagnement des PME et TPE du secteur de la production phonographique indépendante dans l’adaptation de leur outil productif aux nouveaux usages numériques et aux nouvelles conditions de marché.

Dotée d’une enveloppe annuelle globale pouvant aller jusqu’à 2 millions d’euros, cette aide est plafonnée à 50 000 euros par demandeur et par an, avec une dérogation jusqu’à 100 000 euros par an pour les projets présentés en commun par plusieurs structures.

La prochaine réunion de la commission au titre de l’année 2018 est fixée au 5 novembre 2018. Le formulaire de demande d’aide, disponible au téléchargement ci-contre, et l’ensemble des documents demandés, doivent être transmis au secrétariat de l’aide au plus tard le 5 octobre 2018.

Musique et corona virus

Notre base d'infos ressources covid et musique

à la une

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA - asso musique actuelle

À la fin du mois, l’IRMA va se dissoudre [1] pour se fondre dans le CNM, l’établissement public de filière qui va reprendre ses missions, activités et personnels. L’association, créée en 1986, va donc disparaître après plus de trente années au service de l’écosystème musical.
L’occasion d’un rapide retour sur cette longue aventure para-institutionnelle, ses inventions et les principes qui ont porté cette entité sans équivalent dans le monde.

Voir aussi


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU