À qui profite le stream ?

Économie - Business Streaming

Rencontre

Pour cette seconde conférence, la Guilde des artistes de la musique (GAM) propose d’aborder la question de la répartition des richesses engendrées par l’industrie du streaming, le 8 janvier à la Gaité Lyrique à Paris.

À QUI PROFITE LE STREAM ?

Mercredi 8 Janvier à 19:19, conférence organisée par la GAM, sur le plateau media de la Gaîté Lyrique

On en était encore à chasser les pirates sur le Net à coup de sermons et de contraventions que le streaming offrait déjà au public la musique gratuite pour tous en toute légalité.
Le streaming est parti pour devenir le mode d’écoute le plus aisé et le plus répandu… jusqu’à la prochaine trouvaille technologique. Il génère des profits que les plateformes d’accès et les producteurs musicaux se disputent âprement.
Alors même que tout cela n’existerait pas sans les artistes créateurs, ceux-ci ne sont jamais consultés quant à l’exploitation de leurs œuvres. Nos héros sauront-ils s’y retrouver ?
Oui, cela ressemble à un pitch de thriller et c’en est un. Et du musicien, en train de composer, à l’homme de la rue avec son lecteur mp3, tout le monde est concerné par les enjeux du streaming. À qui profite le stream ?

Intervenants : Serge Teyssot-Gay (Noir Désir, Interzone, Zone Libre) et Philippe Astor (journaliste à Electron Libre)



INFOS PRATIQUES

Gaîté Lyrique, 3 bis rue Papin 75003 Paris
Entrée Libre


Musique et corona virus

Notre base d'infos ressources covid et musique

à la une

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA - asso musique actuelle

À la fin du mois, l’IRMA va se dissoudre [1] pour se fondre dans le CNM, l’établissement public de filière qui va reprendre ses missions, activités et personnels. L’association, créée en 1986, va donc disparaître après plus de trente années au service de l’écosystème musical.
L’occasion d’un rapide retour sur cette longue aventure para-institutionnelle, ses inventions et les principes qui ont porté cette entité sans équivalent dans le monde.

Voir aussi


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU