440 millions d’euros garantis par l’Ifcic en 2013

Publié le mardi 3 juin 2014

Financement

En 2013, l’Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles (IFCIC) a garanti 440 millions d’euros de nouveaux crédits dont plus de 408 millions d’euros en faveur de la production cinématographique et audiovisuelle. Les fonds dédiés au secteur musical se sont montés à 4 millions d’euros.

Le 22 avril dernier, le conseil d’administration de l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (Ifcic) a arrêté les comptes annuels relatifs à son exercice 2013. Ainsi l’Institut a garanti l’année dernière 440 millions d’euros de nouveaux crédits (+ 1%) dont plus de 408 millions d’euros en faveur de la production cinématographique et audiovisuelle. Au 31 décembre, les encours de crédits garantis atteignaient 754 millions d’euros (+ 4,5%). Mais si le cinéma reste le principal secteur d’intervention de l’établissement, celui-ci poursuit l’élargissement de ses missions aux autres industries culturelles.

Le cinéma...et le reste

Le cinéma est effectivement le cœur d’activité de l’Ifcic. En 2013, plus de 326 millions de nouveaux crédits à la production cinématographique ont été garantis, en faveur de 92 films de long métrage. De même, pour sa première année d’activité, le fonds d’avances remboursables pour l’acquisition, la promotion et la prospection de films à l’étranger a délivré 3 millions d’avances en faveur de 7 exportateurs.

Dans le même temps, les fonds dédiés au secteur de la mode ont soutenu 10 jeunes entreprises de création (couture et prêt-à-porter). Un fonds d’avances dédié aux librairies indépendantes a également été créé en décembre 2013. Il a débuté son activité en 2014, avec déjà près de 25 librairies accompagnées. Qu’en est-il alors des industries musicales ? Le fonds dédié a octroyé 4 millions d’euros d’avances en faveur de 18 labels, éditeurs, distributeurs ou plateformes de musique en ligne. Sur ces autres industries culturelles, les encours d’avances remboursables atteignent 16 millions d’euros (+ 20%).

Comme l’a rappelé Laurent Vallet, directeur général de l’Ifcic, "la qualité des résultats 2013 (...) témoignent de la grande vitalité de l’établissement. Ils sont également le reflet de la confiance que lui accordent ses partenaires : entrepreneurs du secteur de la culture et banques d’une part, pouvoirs publics d’autre part qui viennent d’apporter à l’IFCIC une dotation exceptionnelle de 20 millions d’euros destinée à renforcer sa mission d’intérêt général".

Pour rappel, L’Ifcic (Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles) est un établissement de crédit créé en 1983 pour faciliter l’accès au crédit des entreprises culturelles. Grâce à des fonds dotés par les pouvoirs publics, notamment le CNC, ainsi que par des partenaires institutionnels ou privés, il garantit les crédits bancaires octroyés aux producteurs d’oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles, aux industries techniques et aux exploitants de salles, ainsi qu’aux entreprises exerçant une activité dans le domaine culturel.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU