2019, année record pour l’export

International

Le Bureau export de la musique française publie les certifications à l’export et les palmarès live 2019. Ils illustrent les performances des artistes "made in France" à l’international.

En attendant de connaître le poids économique de la filière à l’international en 2019 (voir les données 2018), le Bureau export met en lumière les artistes produits en France qui ont rayonné hors de nos frontières, que ce soit à travers leurs productions phonographiques ou sur scène.

Certifications export*
  • 121 certifications export décernées en 2019, dont 34 albums et 87 singles, soit près du double (+ 92%) par rapport à 2018.

  • 55 artistes/groupes sont concernés par ces certifications, 28 ayant été certifiés pour la première fois à l’export.
  • Le streaming allonge la “découvrabilité” des productions françaises, qui continuent à performer sur plusieurs années : 14 albums et 21 singles ont ainsi atteint un nouveau seuil en 2019.
  • Les musiques électroniques continuent d’être les plus populaires à l’international, devant les musiques urbaines qui progressent (x5 depuis 2016).

  • La chanson et la pop sont les genres musicaux certifiés où les femmes-artistes sont le plus représentées.

*Les Certifications Export 2019 prennent en compte les ventes physiques et/ou digitales réalisées hors-France au 30 septembre 2019. Elles concernent tous les singles ou albums sortis entre le 01/10/2018 et le 30/09/2019 ou ceux sortis antérieurement et ayant atteint un seuil ‘certifiable’ pendant cette-dite période.
Voir les seuils


Palmarès live
  • 5 553 dates ont été recensées dans 114 pays en 2019.
  • 750 artistes se sont produit en tournée internationale, accompagnées par 167 producteurs de spectacles français.
  • L’Europe reste le premier continent visité par les spectacles musicaux français.

  • Les musiques électroniques comptent le plus grand nombre de concerts à l’international (22%) devant la catégorie World/Reggae (18%) et le jazz (14%).
  • Parmi les dates répertoriées, les artistes se produisent majoritairement en tête d’affiche, et très peu en première partie. Ils sont également plébiscités dans les programmations de festivals.
  • À l’export, les femmes sont encore peu représentées. Les genres où il y a le plus de femmes sur scène sont la pop, les musiques du monde et la chanson.

Consulter les documents sur le site du Bureau export


Artiste , Économie - Business , Export , International


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU