1911 – 2011 : Les Archives de la Parole ont 100 ans

Publié le lundi 30 mai 2011

Rencontre

La Bibliothèque nationale de France organise le vendredi 17 juin une rencontre pour célébrer 100 ans d’archives sonores. On y abordera la genèse de ces archives sonores et leur devenir aujourd’hui.

"Le 3 juin 1911, le grammairien et historien de la langue française, Ferdinand Brunot, crée les Archives de la Parole à la Sorbonne, avec l’aide de l’industriel Emile Pathé. Première collection institutionnelle d’archives sonores créée en France, elles ont pour vocation d’enregistrer grâce au phonographe, et de conserver pour les générations futures, toutes les manifestations de la voix parlée. Guillaume Apollinaire, Alfred Dreyfus, Emile Durkheim, Cécile Sorel et bien d’autres ont ainsi laissé une trace sonore de leur voix. Mais Ferdinand Brunot va également aller « sur le terrain » enregistrer les patois et dialectes « qui se meurent ». En 1912, il parcourt les Ardennes ; en 1913, le Berry et le Limousin.
Cette journée d’étude évoque la genèse de ces archives sonores et leur devenir aujourd’hui.
"

Site François-Mitterrand-Tolbiac Hall Est – Petit Auditorium

1911 – 2011 : Les Archives de la Parole ont 100 ans

Matinée :

Présidence de séance : Martine Vertalier, directrice de l’Institut de Linguistique et Phonétique Générales et Appliquées (ILPGA), Université Paris III-Sorbonne nouvelle

10 h Introduction
- Denis Bruckmann, BnF, direction des collections
- François Brunot, petit fils de Ferdinand Brunot
- Pascal Cherki, maire du XIVe arrondissement


10 h 30 A l’origine : les Phonogrammarchiv de Vienne
(intervention en anglais)
- Gerda Lechleitner, Phonogrammarchiv, Österreichische Akademie der Wissenschaften


11 h 00 Hubert Pernot et les enquêtes grecques de 1898 – 1899 : de la collecte de l’oralité à l’institutionnalisation

- Anne-Marie Goffre, musicologue

11 h 30 Discussion : l’enregistrement sonore et l’oralité : patrimoine sonore ? patrimoine immatériel ?
- Marie-France Calas, conservatrice générale honoraire du patrimoine
- Chérif Khaznadar, président de la Maison des Cultures du Monde, président du Comité Culture & Communication et vice-président de la
Commission Nationale Française pour l’UNESCO, directeur de projet
du Centre pour les Musiques dans le Monde de l’Islam à Al Aïn – Abu Dhabi

Après-midi :

Présidence de séance : Marie-Rose Simoni, directrice de recherches honoraire, CNRS

14 h 30 Ferdinand Brunot : de l’Histoire de la langue française aux Archives de la Parole : « l’enseignant citoyen »
- Jean-Claude Chevalier, professeur émérite de linguistique à
l’université Paris VIII Vincennes Saint-Denis

15 h 00 Le corpus sonore des Archives de la Parole (1911 – 1914)
- Pascal Cordereix, BnF, département de l’Audiovisuel

15 h 30 Table ronde : des Archives de la Parole à Internet : de l’écrit à l’oral, de l’oral à l’écrit
- Catherine Velay-Vallantin, maître de conférences à l’EHESS
- Pierre Encrevé, directeur d’études à l’EHESS
- Gabriel Bergounioux, professeur des Universités, directeur du
Laboratoire ligérien de linguistique

17 h 00 Conclusion de la journée
- Xavier North, Délégation générale à la langue française et aux
langues de France
- Isabelle Giannattasio, BnF, département de l’Audiovisuel

Journée réalisée avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Renseignements : pascal.cordereix@bnf.fr / 01 53 79 85 47

Vendredi 17 juin 2011, 10h-18h, Bibliothèque nationale de France
Site François-Mitterrand-Tolbiac, Hall Est, Petit Auditorium
Entrée libre dans la limite des places disponibles.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU