Vers un contrat de filière en Centre-Val de Loire

Publié le mardi 17 juillet 2018

Territoire

Le 7 juillet, dans le cadre du festival Terres du Son, l’Etat, la Région Centre - Val de Loire et le CNV ont signé la convention de préfiguration 2018-2019 d’un contrat de filière régionale musiques actuelles annoncé pour 2020.

Après les régions Nouvelle-Aquitaine, PACA, Occitanie, Bretagne, Grand Est et Normandie, les territoires du Centre - Val de Loire disposent dorénavant d’une convention tripartite signée entre la Région, la DRAC et le CNV, à laquelle sont associés les réseaux de la Fraca-Ma et Scène O Centre.

Cette première étape de préfiguration vise à soutenir et à répondre aux enjeux de l’écosystème régional des musiques actuelles, et repose sur la mise en oeuvre de 3 axes en vue la construction d’un contrat de filière à partir de 2020.

  • Conduite sur la durée de la convention d’un diagnostic complémentaire pour une meilleure connaissance des enjeux pour la filière musiques actuelles en région, et pour mieux identifier sa diversité d’acteurs,
  • Formalisation d’une mécanique pérenne de concertation, d’échanges et de co-construction entre les différents acteurs de la filière musiques actuelles, et la diversité de ses partenaires publics et privés,
  • Proposition de créer un fonds d’aide commun doté de 110 000 € (appels à projets et diagnostic) pour encourager, au-delà des dispositifs existants, une dynamique concertée de développement au service des artistes, des populations et du territoire.

Dans ce cadre, deux appels à projets sont proposés en 2018, la date limite de dépôt des dossiers étant fixée au lundi 15 octobre :

  • Soutien à la structuration des entreprises de développement d’artistes musiques actuelles

Le projet d’entreprise doit présenter la mise en place d’une stratégie de développement et de structuration professionnelle, mettant en évidence l’impact sur les diverses dimensions de l’entreprise (l’identité et la cohérence artistique du projet général ; l’organisation des ressources humaines ; la gestion administrative, économique et financière ; les partenariats avec les autres structures du territoire).
Plus d’infos


  • Soutien à la coopération entre acteurs des musiques actuelles

​Les projets présentés doivent être de nature collective, réunir une multiplicité d’acteurs et proposer des coopérations diverses : coproduction, échange de savoir-faire, accompagnement à la professionnalisation ou mutualisation d’outils de travail. Il s’agit d’accompagner de nouvelles initiatives à émerger, à se structurer ou, encore de soutenir l’essaimage d’une initiative existante ou d’aider à son changement d’échelle.
Plus d’infos

Afin de financer les actions de la convention, la Région, l’État et le CNV s’engagent à mobiliser en 2018 et 2019, en complément de leurs dispositifs et moyens budgétaires de droit commun, une enveloppe financière spécifique. Sous réserve de leurs possibilités et dans le respect du principe de l’annualité budgétaire, les apports s’établissent à minima annuellement comme suit :

  • La Région Centre – Val de Loire : 40 000 €
  • Le CNV : 40 000 €
  • La DRAC Centre – Val de Loire : 30 000 €

PLUS D’INFOS



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU