Veille d’actualités - Semaine 48

Publié le jeudi 29 novembre 2018

Revue de web

Cette semaine : les rappeurs bouleversent les contrats musicaux, user centric, sécurité des spectacles & contentieux contre la "circulaire Collomb", la musique opposée a l’exclusion de l’humour et des comédies musicales du credit d’impôt spectacle, les intermittents du spectacle dans le viseur des partenaires sociaux, etc.

Chaque semaine, l’IRMA vous propose une sélection d’informations sur le secteur musical.
Cette sélection est issue de la veille d’actualités relayée sur nos réseaux sociaux :



Comment les rappeurs ont bouleversé les contrats musicaux
Les Échos • Accès limité

Autodidactes, les rappeurs ont su s’affranchir des contrats d’artistes des maisons de disques pour gérer seul leur carrière. Grâce à l’explosion du streaming , associée à leur capacité à s’autoproduire, les rappeurs vivent un essor comparable à l’âge d’or des années 1990.


User centric : Deezer à l’épreuve de convaincre les ayants droit pour une bascule
CultureBiz • Accès restreint

Deezer veut basculer sur le modèle de rémunération dit ’user centric’, mais l’absence d’accord des majors sur le sujet fait office de droit de véto…



Sécurité des spectacles : SMA et PRODISS engagent un contentieux contre la "circulaire Collomb"
Irma • Accès libre

Les deux syndicats d’employeurs du spectacle vivant musical demandent l’annulation de l’instruction ministérielle du 15 mai 2018 relative à l’indemnisation des services d’ordre.



La filière musicale opposée a l’exclusion de l’humour et des comédies musicales du credit d’impôt spectacle
TPLM • Accès libre

L’association Tous Pour La Musique, qui fédère l’ensemble des professionnels du secteur, appelle le Gouvernement à rétablir le crédit d’impôt spectacle vivant musical ou de variétés dans sa version initiale.
Également : Amendements sur l’abondement du CNM et sur le maintien du crédit d’impôt spectacle adoptés en Commission Culture au Sénat


Limitations sonores en concert : un décret qui fait grand bruit
Télérama • Accès libre

Entré en vigueur le 1er octobre, un texte destiné à prévenir les risques liés aux bruits et sons amplifiés provoque un mécontentement dans le milieu musical. Où l’on dénonce des mesures inadaptées, portant atteinte à la liberté d’expression culturelle.



Assurance chômage : les intermittents du spectacle dans le viseur des partenaires sociaux
Libération • Accès limité

Ils leur restent moins de deux mois pour se mettre d’accord et déjà les discordes ne manquent pas entre syndicats et organisations patronales. Invités par le gouvernement à négocier une réforme systémique de l’assurance chômage, ils devraient trouver un nouveau sujet pour s’écharper : les intermittents du spectacle.


Adami : "Développer une action culturelle ’nouvelle génération’ qui vise d’abord à aider les artistes en direct et sans intermédiaire"
Irma • Accès libre

À l’occasion de la publication de son rapport d’activité 2017, l’Adami fait le point sur la réorientation de sa stratégie en matière d’aide et de soutien aux projets portés par les artistes eux-mêmes. Plus de 2M€ y ont été consacrés l’an passé.


La musique irrigue les médias sociaux
Music Watch • Accès libre (anglais)

Les musiciens ont une influence sur les médias sociaux : 44% des facebookeurs et 51% des twittos suivent au moins un artiste ou groupe, 56% des instagrameurs et 68% des snapchateurs postent ou partagent des contenus liés à la musique.



EN BREF

ARTISTE

POLITIQUE

MÉTIER

INNOVATION

TERRITOIRE

(RE)PLAY





Nous suivre /asso.irma /IrmACTU