Veille d’actualités - Semaine 1

Publié le vendredi 5 janvier 2018

Curation

Cette semaine : Spotify attaqué par l’éditeur Wixen… et prêt à entrer en bourse, Vevo gagne en croissance, Musicoin & rémunérations, clubbing & niveau sonore, Europe de la musique, musique & innovation…

Chaque semaine, l’IRMA vous propose une sélection d’informations sur le secteur musical. Cette sélection est issue de la veille d’actualités relayée sur nos réseaux sociaux :



L’Europe abonde aux dispositifs de l’IFCIC

Grâce au soutien de la Banque européenne d’investissement et du Fonds européen d’investissement, l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC) renforce son offre de garanties et de prêts à destination des entreprises culturelles et créatives. 130 M€ de crédits supplémentaires sont prévus durant les 2 prochaines années.


Spotify : l’éditeur Wixen Music lui réclame 1,6Md$

Le service de musique en streaming fait l’objet d’une plainte déposée par l’éditeur Wixen Music Publishing qui détient les droits sur plus de 10.000 morceaux présents à son catalogue dont ceux de Neil Young, The Doors, Tom Petty ou encore Santana.



Entrée en bourse : Spotify passerait à l’action

Selon Axios, l’entreprise suédoise Spotify, leader du streaming audio, passe enfin à l’action quant à son entrée en bourse. Longtemps attendue, mais jamais réalisée, l’entrée pourrait se faire dans les premiers mois de la nouvelle année.



Vevo gagne en croissance

Vevo, la société de vidéo-clips détenue par un joint-venture de maisons de disques leader, a augmenté ses revenus de 30% en 2017 grâce à la croissance des audiences mondiales pour les vidéos de stars à gros budget



Via Musicoin, la musique diffusée sur Twitter offre maintenant des paiements instantanés aux musiciens

Plus de 2 000 musiciens, groupes et labels indépendants et vérifiés qui occupent Musicoin ont maintenant plus de pouvoir que jamais pour partager leur musique en ligne et être payés instantanément grâce à la technologie blockchain.


Clubbing : Faut-il baisser le son de nos nuits ?

Début août, un décret ministériel exigeait la baisse du niveau sonore des clubs et festivals en dessous de 102 décibels (au lieu de 105), pour le bien de nos oreilles. Le risque ? Une chute tonitruante de la santé de nos nuits blanches. Enquête sur un débat technique et complexe qui fait du bruit.



La musique est-elle le trait d’union qui manque à l’Union européenne ?

Il y a toujours eu de la suite dans les idées pour l’expression des sons dans le continent. Les logiciels de création de musique assistée par ordinateur les plus réputés sont nombreux à être originaires d’Europe, les applications de musique également. Ainsi, les acteurs européens ont de nombreux arguments en leur faveur concernant les divers aspects du monde de la musique.


Grâce à l’innovation, la musique explore de nouveaux territoires

A tous les niveaux, la création musicale est entrée depuis quelques années dans une transformation sans précédent de ses modes de création et de diffusion grâce au numérique. Les nouvelles technologies réinventent la musique en profondeur, permettant de diversifier pratiques et usages.




En bref :

Nous suivre /asso.irma /IrmACTU