IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Upfi : la disparition d’Atmosphériques "révélatrice de la fragilité des PME de la production phonographique"

Publié le lundi 19 octobre 2015

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Musique enregistrée

Upfi : la disparition d’Atmosphériques "révélatrice de la fragilité des PME de la production phonographique"

Dans un communiqué, l’Upfi regrette la mise en liquidation judiciaire d’Atmosphériques, figure de la production indépendante française, qui aura permis de découvrir des artistes comme Abd Al Malik, Wax Tailor, Louise Attaque ou Charlie Winston.

Communiqué


La disparition d’Atmosphériques : une situation révélatrice de la fragilité du tissu des PME de la production phonographique

C’est avec beaucoup de regret que l’UPFI a appris la liquidation judiciaire d’Atmosphériques.

Créé en 1996 par Marc Thonon, ce label a permis la découverte d’artistes aussi talentueux qu’Abd Al Malik, Wax Tailor, Louise Attaque ou Charlie Winston.

Comme d’autres producteurs phonographiques, Marc Thonon a su diversifier ses activités pour faire face à la crise du disque en se développant dans l’édition musicale et le spectacle vivant.

Président de la SPPF depuis septembre 2010, Marc Thonon s’est beaucoup impliqué dans les combats professionnels. Il a ainsi participé de façon très active aux travaux de préfiguration du CNM (Centre National de la Musique) qui n’a malheureusement pas vu le jour, faute de volonté de la part des pouvoirs publics.

La disparition d’Atmosphériques est malheureusement révélatrice de la grande fragilité du tissu des PME et TPE de la production musicale : avec l’effondrement des ventes de CD et les incertitudes qui pèsent encore sur le modèle du streaming, il est de plus en plus difficile d’assurer l’équilibre économique d’un album de création et de faire émerger des nouveaux talents en se projetant dans la durée.

Notre secteur a pourtant plus que jamais besoin des labels indépendants car ceux-ci sont à l’origine de plus de 80% de la production de musique enregistrée en France.

L’UPFI et ses membres souhaitent vivement à Marc Thonon, qui est un grand professionnel de notre secteur, de pouvoir continuer ses activités et de mettre son talent au service de la création musicale et des artistes.


PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

ENQUÊTE "STARTUPS DE LA MUSIQUE" 2016

À l’occasion du Midem, l’Irma dévoile la première enquête sur les startups intervenant dans le secteur musical. Activités, financement, emploi, profil des fondateurs, un panorama chiffré de ces entreprises innovantes qui viennent redessiner les contours de l’écosystème musical. Pour compléter cette enquête, un Annuaire de ces 250 startups de la musique sera également publié.
En avant-première, voici quelques extraits de cette enquête qui sera dévoilée le 3 juin.

>> Lire l’article


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0