IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Union européenne : les éditeurs de musique s’interrogent sur les préconisations du projet de rapport Reda

Publié le mardi 27 janvier 2015

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Droit d’auteur

Union européenne : les éditeurs de musique s’interrogent sur les préconisations du projet de rapport Reda

Suite à la publication du rapport Reda sur l’harmonisation du droit d’auteur en Europe, les éditeurs membres de la CSDEM et de la CEMF contestent les propositions du rapport et la réduction de la durée des droits.

Communiqué de presse de la CSDEM et du CEMF - 26 janvier 2015

Union européenne : Les éditeurs de musique s’interrogent sur les préconisations du projet de rapport Reda

A la lecture du rapport de l’eurodéputée Julia Reda rendu public hier, les éditeurs de musique se demandent si le mépris de l’économie culturelle et du financement de la création est un message porteur pour le projet européen.

Réduire la durée de protection c’est obérer l’avenir. Pour générer de nouvelles créations, il faut les financer. Les succès commerciaux d’hier permettent d’investir dans la diversité de demain. Et cette économie repose tant sur la solidité des fondements du droit d’auteur que sur la durée de protection de ce dernier.

Il est inconcevable d’accepter sans mot dire que la solution pour assurer le marché numérique unique soit la dégradation du droit d’auteur - par la mise en place d’exceptions ou l’introduction du fair use - et l’abaissement de sa durée. Il semble assez évident que le rapport Reda oublie quelques cibles : le dumping fiscal, la cybercriminalité, la concentration des intérêts financiers entre les mains des géants du net ou plus simplement le niveau trop faible des connexions haut-débit et des capacités d’itinérance.

Cet ensemble de propositions fondé sur des allégations fausses ou approximatives et ignorantes des règles du droit européen met en péril le renouvellement de notre culture européenne dans sa diversité.


Pour aller plus loin :
- Le rapport Reda

Revue de presse :
- Rapport Reda : adapter le droit d’auteur (Politis)
- La réforme européenne du droit d’auteur, pomme de discorde (Les Échos)
- Droit d’auteur : le rapport de Julia Reda soutenu par la Quadrature du Net (Numerama)
- La violente attaque des ayants droit contre l’eurodéputée du Parti Pirate (Next Inpact)

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

LES CONTRATS DE LA MUSIQUE

La nouvelle édition des Contrats de la musique vient de sortir aux éditions Irma. Avec son auteur, l’avocat Pierre-Marie Bouvery, l’Irma balaye les évolutions législatives et les changements d’usages qui ont marqué ces dernières années : musique en ligne, streaming, webradios, licence, distribution, apports des conventions collectives, complexification des relations contractuelles et financières… Le monde de la musique est complexe, et la mutation numérique ne le simplifie pas. Ce guide permet d’y voir plus clair.

>> Lire l’article


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0