IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > UPFI : "YouTube veut imposer aux labels indépendants des conditions de rémunération inacceptables"

Voir aussi...

Publié le lundi 26 mai 2014

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Musique enregistrée

UPFI : "YouTube veut imposer aux labels indépendants des conditions de rémunération inacceptables"

Dans le cadre du lancement de son futur service de streaming sur abonnement, YouTube propose aux labels indépendants des conditions de rémunérations jugées inéquitables par les producteurs. Et s’ils les refusent, la plateforme les menace de déréférencer leur catalogue de la plateforme vidéo.

Faute de gestion collective sur le streaming, YouTube négocie au cas par cas les accords avec les producteurs de disques pour lancer prochainement sa plateforme de streaming payante. Et le contrat proposé aux indépendants ne les satisfait pas. Ils dénoncent les conditions tarifaires non négociables que souhaite leur imposer YouTube, inférieures à ce que proposent Deezer ou Spotify sur le même marché.

S’ils refusent, la filiale de Google menace de bloquer ou de retirer leur catalogue sur la plateforme… gratuite de YouTube. Ce qui enlèverait près de 30% des contenus musicaux de la plateforme, et mettrait à mal la visibilité des labels indépendants (alors que leurs revenus issus de la pub sur le streaming vidéo sont en pleine croissance).

Si les négociations semblent toujours se poursuivre, la réaction des labels indépendants ne s’est pas faite attendre.
L’organisme WIN qui regroupe les indépendants à l’échelle internationale et l’UPFI sur le sol national ont vivement réagi par voie de communiqués.

Communiqué UPFI

You tube veut imposer aux Labels Indépendants des conditions de rémunération inacceptables : il menace de retirer leurs catalogues musicaux de sa plate-forme

L’UPFI, comme l’ensemble des producteurs indépendants mondiaux, condamne vivement un comportement qui pourrait être constitutif d’un abus de position dominante.

Dans le cadre du lancement prochain de son service de musique en stream par voie d’abonnement, You tube s’est rapproché des Labels Indépendants pour leur imposer des conditions de rémunérations tout à fait inéquitables. Et ce au regard des clés de partage figurant dans les rapports contractuels avec des services en ligne opérant sur des modes d’exploitations équivalents tels que Spotify, Rdio et Deezer.

Selon les informations communiquées par un très grand nombre de Labels Indépendants, tant Français qu’Européens ou Américains, You tube menacerait de procéder au blocage voire au retrait immédiat de leur catalogue en cas de refus d’accepter le contrat qui leur est imposé par cet opérateur.

Si cette menace était mise à exécution, cela aurait pour conséquence d’évincer l’ensemble des catalogues indépendants présents sur You tube, soit 30% du répertoire musical mondial, privant ainsi le public de pans entiers de la production musicale mondiale.

Ce comportement est vivement dénoncé par WIN, organisation regroupant l’ensemble des producteurs de musique indépendants au plan mondial. Une telle attitude de la part d’un opérateur, qui occupe une position dominante majeure sur les réseaux numériques, est inacceptable. L’UPFI dénonce également avec force cette situation qui s’apparente à un diktat.

Les producteurs indépendants demandent instamment à You tube de reconsidérer sa position et de leur offrir des conditions de rémunération équitable. Dans le cas contraire, les organisations professionnelles représentants les intérêts de ce secteur seront contraintes de saisir la commission Européenne de ce dossier.

Communiqué WIN

YOUTUBE ISSUES CONTENT BLOCKING THREATS TO INDEPENDENT LABELS

London, May 22nd 2014 – The Worldwide Independent Network (WIN), the organisation that represents the interests of the global independent music community has responded to news that YouTube intends to block the content of members who do not sign a new music streaming agreement describing it as ‘unnecessary and indefensible’

WIN was formed in 2006 to represent the global independent industry, which boasts the second largest global market share after Universal.

As reported by several news sources : YouTube is expected to launch a new music streaming service. The service has apparently negotiated separate agreements with the three major labels – Sony, Warner and Universal – but according to WIN’s trade association colleagues has yet to reach any substantive agreement with their members.

At a time when independent music companies are increasing their global market share WIN has raised major concerns about YouTube’s recent policy of approaching independent labels directly with a template contract and an explicit threat that their content will be blocked on the platform if it is not signed.

According to WIN members, the contractscurrently on offer to independent labels from YouTube are on highly unfavourable, and non-negotiable terms, and undervalue existing rates in the marketplace from existing music streaming partners such as Spotify, Rdio, Deezerand others.

WIN has held extensive talks with YouTube at their instigation over the last 24 hours to try and resolve this issue but no progress has been made. WIN’s request for YouTube to rescind the termination letters sent to its members has not as yet been agreed to.

Alison Wenham, CEO of WIN and Chairman of AIM (Association of Independent Music, UK)said, “Our members are small businesses who rely on a variety of income streams to invest in new talent. They are being told by one of thelargest companies in the world to accept terms that are out of step with the marketplace for streaming. This is not a fair way to do business.WIN questions any actions by any organization that would seek to injure and punish innocent labels and musicians — and their innocent fans— in order to pursue its ambitions. We believe, as such, that these actions are unnecessary and indefensible, not to mention commercially questionable and potentially damaging to YouTube itself, given the harm likely to result from this approach. The international independent music trade associations call uponYouTube on behalf of their members to work with them towards an agreement that is fair and equitable for all independent labels. This has uncomfortable echoes of similar behaviour by MTV ten years ago, who chose initially to take a similar approach in undervaluing the independent sector, but who subsequently concluded a deal on fair terms, which lasts to this day. It is for every company to determine their own commercial arrangements, but it is in no one’s interests to see independent artists being undervalued in the digital marketplace.

Other organisations and WIN members from around the world also joined calls for YouTube to re-consider its position. Statements of support have so far been received from organisations in the following countries :
Australia
Austria
Brazil
Canada
Denmark
Finland
France
Germany
Italy
Netherlands
New Zealand
Portugal
Spain
Sweden
South Korea
UK
USA
Vietnam

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

LES ENTREPRISES DE SPECTACLE FACE À LA MUTATION

Opportunités et reconfiguration - Mi octobre, le CNV rendait public son étude socio-économique sur les entreprises de spectacle de variétés en 2012. Son nouveau directeur, Philippe Nicolas, a pris ses fonctions début septembre. Le même mois, le Prodiss, syndicat des producteurs, diffuseurs et salles de spectacles livrait, à l’occasion de son assemblée générale, son rapport d’activités 2013-2014. L’occasion de balayer, avec eux, les dossiers d’actualités.

Aves des interviews de Philippe NICOLAS (CNV) et MAlika SEGUINEAU (Prodiss).

>> Lire la suite

Chroniques radio

Artistes musiciens, porteurs de projet, vous souhaitez vous lancer dans le secteur musical ? Tout ce qu’il faut savoir, des conseils pratiques, les erreurs à éviter : ces chroniques sont pour vous !
Écouter les chroniques de l’Irma sur Widoobiz

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0