Streaming : création d’un lobby paneuropéen des plateformes

Publié le jeudi 9 novembre 2017

Politique

Face à la concurrence des GAFA et avec l’objectif de peser sur les politiques européennes en matière de réforme du droit d’auteur, les plateformes de streaming Spotify, Deezer, SoundCloud, Qobuz et les services B2B 7digital et Soundcharts s’allient et créent Digital Music Europe.

Alors que le streaming booste l’économie de la musique et que le cabinet Goldman Sachs estime qu’il générera des revenus mondiaux de 28 Md $ à l’horizon 2030, le lancement de Digital Music Europe (DME) répond à plusieurs enjeux liés au développement de ce marché.

Ses membres souhaitent d’abord valoriser leur rôle dans la mutation des modèles de la musique et "le leadership européen dans ce secteur" assure Hans-Holger Albrecht, président de DME et PDG de Deezer, leadership qui permettrait "d’inspirer d’autres entrepreneurs européens et créer une voix unique auprès des décideurs" ajoute-t-il.

Autrement dit, face à l’arrivée d’Apple, Google et Amazon sur le streaming, Spotify, Deezer & co ont décidé de s’allier pour se défendre et peser sur les décisions européennes qui leur permettrait de continuer à ce développer sur ce marché. "Nous pensons que les décideurs ont un rôle clé à jouer pour soutenir la croissance du secteur musical et permettre plus d’innovation en Europe" insistait lors du lancement Olivia Regnier, directrice de DME et EU Regulatory Affairs de Spotify (ex-IFPI).

De quels rôles parle-t-on ? La Commission européenne planche actuellement sur un certain nombre de propositions relatives à la modernisation de la législation sur le droit d’auteur, notamment dans le cadre d’un "marché numérique unique" où les Européens pourront accéder aux mêmes services de streaming qu’ils soient chez eux dans un autre pays d’Europe, l’idée pour le DME étant de dépasser les géoblocages qui existent actuellement.
Par ailleurs, le DME milite pour un fonctionnement facilité et plus fluide des droits d’auteur au sein de l’UE avec un système de guichet d’acquittement des droits dans le pays d’origine et qui vaudrait sur l’ensemble du marché européen.