Scic. Une entreprise d’utilité sociale

Publié le mercredi 10 mai 2006

Dossier d’information

L’AVISE propose, dans ce premier guide de l’entrepreneuriat, de faire le point sur les SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif). On y retrouve la description de ce statut, les modifications qu’il a subi, et enfin les démarches pour créer une SCIC.


"L’accroissement des besoins en matière de cohésion sociale, d’environnement et de revitalisation des territoires, conjugué à un processus continu de décentralisation et à une multiplication des partenariats publics/privés favorisent l’émergence d’initiatives socio- économiques innovantes.

Dans ce contexte, la société coopérative d’intérêt collectif (Scic) représente une des réponses les plus prometteuses pour des projets qui concilient efficacité économique et utilité sociale. La Scic permet d’impliquer dans le développement de ces entreprises l’ensemble des « parties prenantes » : initiateurs, salariés, bénéficiaires, collectivités locales, financeurs ; elle présente, de ce point de vue, un intérêt majeur pour ceux qui veulent entreprendre autrement au service des territoires.

Ce document, premier d’une série sur l’entrepreneuriat social, se propose de faire mieux connaître la Scic et de rendre compte de ses réalités au travers de témoignages. Nous espérons qu’il contribuera à susciter de nouveaux projets et pour le moins, qu’il donnera envie d’en savoir plus sur cette forme novatrice d’entreprise sociale. "

Hugues Sibille, Président de l’Avise.

SOMMAIRE

- 1 La Scic : à nouveau contexte, nouvel outil

- 2 La Scic : l’essentiel pour comprendre

- 3 La Scic : de l’idée au projet

Documents joints

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.