SMA : emplois aidés, financement des SMAC, maison commune...

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le jeudi 21 septembre 2017

Structuration

Plus de 150 adhérents du Syndicat des musiques actuelles (SMA) se sont retrouvés la semaine dernière pour un congrès à Besançon. Outre les élections au Conseil national, le syndicat a signé trois accords avec la Sacem et pris position sur certains sujets.

Le congrès du SMA avait lieu à La Rodia à Besançon

Suite aux tables rondes qui se sont déroulées dans le cadre de ce congrès, les adhérents ont "abordé et pris des positions collectives sur des problématiques d’actualités de l’écosystème des musiques actuelles".
Ainsi, le syndicat reste vigilant et mobilisé sur :

  • la fin des emplois aidés annoncée par la Ministre du travail cet été,
  • le (non) respect par l’Etat du nouveau plancher de financement de 100.000€ pour les SMAC,
  • le projet de Maison commune de la musique "dont les propositions de la mission sont très attendues".

Trois accords ont par ailleurs été signés avec la Sacem à destination des festivals, des salles de concerts et des producteurs de spectacles. Ils prévoient une relation partenariale entre la Sacem et le SMA, en vertu de laquelle les adhérents bénéficient désormais de conditions préférentielles (réductions protocolaires et simplification des procédures).

Au niveau statutaire, le bureau élu en 2016, présidé par Yves Bommenel, poursuit ses fonctions jusqu’à échéance de son mandat en 2018.
Deux nouveaux adhérents ont été élu au Conseil national suite à des départs en cours de mandat. Il s’agit d’Olivier Tura, directeur de Trempolino (Nantes), comme représentant du collège formation, et de Stéphane Krasniewski, administrateur et programmateur du festival les Suds (Arles), comme représentant du collège diffusion.