Recherche en musiques populaires : "Volume !" fait le point

Publié le mercredi 23 juillet 2014

Ressource

Volume !, la revue scientifique des musiques populaires, publie les captations des tables rondes tenues lors du festival F.A.M.E. sur les musiques noires, la culture teenage et la fabrique de tubes. Elle s’associe également à plusieurs colloques dont les appels à communication à destination des chercheurs sont ouverts.

Alors que vient se sortir un nouvel exemplaire de Volume ! sur la musique et la danse dans un contexte de globalisation, la revue fait le point sur les événements passés et à venir de la recherche en sciences sociales sur les musiques populaires.

Dans le cadre du festival F.A.M.E - Film & Music Experience qui s’est tenu à la Gaîté lyrique en mars dernier, Volume ! organisait 3 rencontres dont les captations vidéo sont en ligne :

Black et queer ?
Nouvelles approches des musiques noires

Aujourd’hui, le rap mainstream, gangsta ou même bling-bling et ses cousins antillais du dancehall et du reggaeton ont définitivement enterré la dimension politique des musiques afro-américaines.

Pourtant, que ce soit à la Nouvelle-Orléans où une scène rap gay et transgenre a émergé depuis 10 ans, à Kingston où les communautés homosexuelles se déhanchent au son d’un dancehall réputé homophobe, où même dans le parcours prolifique d’une chanteuse à succès comme Mariah Carey, de nouvelles lignes de force sont apparues. Dans les musiques noires contemporaines, les identités de genre, de race et de classe sont plus subtiles qu’il n’y paraît.

Avec Nelly Quemener (université de Paris 3), Gérôme Guibert (université de Paris 3) et Emmanuel Parent (université de Rennes 2) spécialistes des “queer et black studies”.


Attention, la vidéo débute à 7’00

Teenage Kicks

La notion d’adolescence comme construction : rencontre autour du film "Teenage" (Matt Wolf), et de l’essai "Teenage : The Creation of Youth Culture" de Jon Savage.

À la suite de la projection de Teenage, réalisé par Matt Wolf, F.A.M.E propose une rencontre exceptionnelle avec Jon Savage (en liaison depuis New-York) autour de son essai, Teenage : The Creation of Youth 1875-1945 (Viking Books, 2007), et du film qui s’en est inspiré.

Paru en 2007, l’essai du journaliste britannique Jon Savage démontrait avec brio – et un brin de polémique - que les racines de la « culture jeune » remontaient bien avant l’éclosion du rock’n’roll et l’arrivée d’Elvis. « Flappers », « Swing Kids », « Sub-Debs »… Dès la seconde moitié du 19ème siècle et l’éclosion d’une société de masse, une certaine conscience embryonnaire de l’état de Teenager est apparue.

À l’heure de la victoire sans appel de la « culture jeune », retour sur les questions passionnantes et l’éclairage nouveau qu’apporte le livre.

Auteur du livre de référence sur la scène punk anglaise (England’s Dreaming – Ed. Allia), et spécialiste incontesté en la matière, Jon Savage a consacré 7 ans à la rédaction de Teenage.

Avec Jon Savage (via Skype depuis New-York), Gildas Lescop, sociologue, spécialiste des "subcultures" et de la jeunesse anglaise, et Raphaël Costambeys-Kempczynski, vice-président de la Sorbonne Nouvelle, spécialiste des musiques populaires anglaises.

Attention, la vidéo débute à 24’00

How to Have a Number One the Easy Way : la fabrique du succès

Déconstruction du mythe selon lequel il existerait une recette miracle pour fabriquer des tubes. Quels points communs entre Lorde, Daft Punk et Lady Gaga ?

En 1988, à la suite du succès de leur titre "Doctorin’ the Tardis", le duo KLF publie The Manual – How to Have a Number One the Easy Way. Si ce titre ironise sur le caractère fabriqué des tops, il témoigne aussi d’une quête répandue : celle d’une recette miracle permettant d’atteindre le succès à coup sûr. Mais un tube se laisse-t-il décomposer aussi facilement ? Quoi de commun entre « Royals » de Lorde, « Get Lucky » de Daft Punk et « Applause » de Lady Gaga ?

Peter Szendy (auteur de Tubes, La Philosophie dans le Juke-Box, ed. de Minuit, 2008), Antoine Hennion (Sociologue de la musique - CSI), Emmanuel Poncet (rédacteur en chef de GQ France, auteur de Éloge des Tubes, Nil éditions, 2012) et Alan Gac (responsable du label Cinq7) nous offrent leur éclairage sur la question lors d’une table ronde abondamment illustrée d’exemples.
La rencontre est présentée par Jedediah Sklower (revue Volume !).

Attention, la vidéo débute à 1’45

Source des vidéos : Gaîté lyrique


Appels à communications


La revue s’associe également à un certain nombre de colloques et conférences qui auront lieu prochainement et pour lesquels des appels à communication sont lancés auprès des chercheurs.

Heavy metal et sciences sociales

Appel à communications « Heavy metal et sciences sociales. Un état des lieux de la recherche en France et dans le monde francophone », organisé les 18 et 19 décembre 2014 par le programme pluridisciplinaire Valeur(s) et Volume !, en partenariat avec l’International Society for Metal Music Studies, le Groupe de recherche en sociologie de l’art OpuS, l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle et l’université d’Angers.

Philosophie des cultures populaires : musique et émotions

Le colloque « Philosophie des cultures populaires : musique et émotions », qui aura lieu les 17 et 18 octobre 2014, à la Cité internationale universitaire de Paris. Organisé par Marc Cerisuelo, Danièle Cohn, Catherine Guesde, Sandra Laugier.

Epistrophy, la revue de jazz

La nouvelle revue universitaire, bilingue, consacrée à l’étude du jazz, Epistrophy, vient de lancer son site et son premier appel à contributions, « Jazz et modernité ».

Les scènes musicales et leurs publics en France (xviiie-xxie siècles)

Le colloque international « Les scènes musicales et leurs publics en France », organisé par Théorie des arts et des littératures sous la modernité (CNRS, ENS, Paris 3) et le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (Université de Versailles Saint-Quentin), aura lieu à l’Opéra comique de Paris, du 4 au 6 décembre 2014. Appel à communications ici.

Disorder : Histoire sociale des mouvements punk/post-punk

Un appel à communications pour un colloque les 3 et 4 avril 2015 sur les mouvements punk et post-punk, à l’Université Paris Diderot.

Source des appels à communications : newsletter de Volume !

Retrouvez les exemplaires de Volume ! sur la librairie en ligne de l’Irma