Rapport sur le soutien de l’Etat aux musiques dites actuelles

Publié le mercredi 21 juin 2006

Politiques culturelles

Ce rapport, commandé par le ministère de la culture aux inspecteurs généraux de l’administration des affaires culturelles Michel Berthod et Anita Weber, présente les politiques menées par l’Etat en faveur des musiques actuelles et émet certaines préconisations.

Ce rapport a été présenté aux membres du CSMA et au ministre de la culture, le 19 juin à l’occasion de la dernière réunion du Conseil Supérieur des Musiques Actuelles.

A l’heure des restrictions de budgets ministériels et d’une nouvelle volonté des pouvoirs centraux dans le domaine des musiques actuelles, les inspecteurs généraux reviennent sur les dispositifs et les investissements "menés tardivement" par l’Etat dans ce secteur.

Après un rappel historique des actions entreprises, le document présente les principaux opérateurs, les politiques territoriales, les mesures pour l’enseignement et une étude des relations entre les filières disques/spectacles/médias. Il émet par ailleurs certaines préconisations (soutenir sélectivement les festivals, consolider les SMAC, recruter un conseiller chargé des musiques actuelles dans les grandes régions, ouvrir de nouveaux enseignements…) afin d’améliorer le soutien de l’Etat aux musiques actuelles.
Cependant ces préconisations ne s’appuient pas sur une analyse globale du secteur puisque les actions de soutien qui ne relèvent pas de l’Etat (comme celles des sociétés civiles) ne sont pas prises en compte.

Suite à ce rapport, Renaud Donnedieu de Vabres a présenté ce matin en conseil des ministres une communication sur "Les orchestres et la vie musicale en France.

SOMMAIRE

Avant-propos

I - Les politiques

1) La prise en compte par l’Etat a été tardive, prudente et limitée

2) La situation actuelle : une position marginale, des enjeux majeurs

3) Des perspectives nouvelles

II - Les opérateurs

1) Les opérateurs de premier rang

2) Le CNV

3) Les opérateurs de second rang

4) Le Hall de la Chanson

III - Les territoires

1) Les lieux de diffusion et de pratique

2) Les politiques territoriales

IV - Les apprentissages

1) Enjeux

2) Situation

3) Propositions

V - Les marchés

1) Analyse

2) Propositions

Conclusion

Annexes

Documents joints


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU