IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Quelle est la source la plus populaire de découverte musicale ?

Voir aussi...

Publié le mardi 13 décembre 2011

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Artiste

Quelle est la source la plus populaire de découverte musicale ?

L’Adisq, citant diverses études, a rappelé que la radio traditionnelle est toujours LE moyen de découverte de la musique. La télévision, les réseaux sociaux et les autres formes d’écoute de musique sur Internet progressent rapidement.

l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) est une association professionnelle sans but lucratif.
C’est dans sa lettre d’informations du 9 décembre que l’Adisq a tenu à souligner l’importance de la radio comme média de découverte musicale. Citant diverses études, le constat est clair : "La radio traditionnelle toujours numéro 1."
"les plus grands consommateurs de musique, qui représentent 10 % du total des consommateurs de musique mais totalisent 46 % des dépenses en musique par habitant, n’ont que très peu recours à des services tels que Spotify et iTunes."


Quelle est la source la plus populaire de découverte musicale ?

"La radio traditionnelle toujours numéro 1. D’autres sources progressent rapidement mais n’incitent pas à l’achat.
La radio traditionnelle et le bouche-à-oreille dominent toujours comme source de découverte musicale, mais la télévision, les réseaux sociaux et les autres formes d’écoute de musique sur Internet progressent rapidement.
En outre, la majorité de ces auditeurs qui font leur découverte musicale à la radio traditionnelle ne traduisent pas celles-ci en acte d’achat. Cependant, trois sur quatre de ces auditeurs révèlent qu’ils seraient davantage incités à l’achat si plus d’informations étaient fournies sur les titres entendus.
Ce sont là quelques constats d’une récente étude réalisée conjointement par la firme de recherche NPD Group et le NARM (National Association of Recording Merchandisers), qui a analysé les comportements de cinq groupes de consommateurs classés selon leur consommation de musique et qui conclut que les moyens utilisés pour les découvertes musicales varient beaucoup d’un groupe à l’autre.
Cette étude révèle également que des services d’écoute de musique sur Internet tels que le service Spotify nuiraient à l’achat de musique.
Enfin, les plus grands consommateurs de musique, qui représentent 10 % du total des consommateurs de musique mais totalisent 46 % des dépenses en musique par habitant, n’ont que très peu recours à des services tels que Spotify et iTunes, bien qu’ils utilisent un grand nombre de sources diverses de découvertes musicales.
"

Articles et documents liés :

- Communiqué, NPD Group
- Study : Fm Radio is still the biggest source for music discovery…, Digital Music News
- Study : Spotify is detrimental to music purchasing…, Digital Music News
Source : http://www.adisq.com/lemensuel/index.html?nouvelleID=2011-12-009

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

ARTISTES, ACCOMPAGNEMENT ET PROFESSIONNALISATION

Entrer (et rester) dans la carrière en 2015 - Reconfiguration de l’écosystème musical, difficultés des labels, montée en puissance de l’autoproduction, révolution numérique et des moyens de communication…Etre artiste en 2015, ce n’est plus se contenter d’une simple proposition artistique, c’est aussi assumer une partie de son développement. Plus nombreux,, mieux formés, mieux équipés, les artistes d’aujourd’hui ont à leur disposition tous les leviers pour entrer dans la carrière. Mais encore faut-il y rester… La filière en général et les dispositifs d’accompagnement et les structures de formation en particulier, ont suivi cette évolution et tentent d’apporter des réponses à ces nouveaux besoins.
>> Lire la suite

Interviews
"C’est l’accompagnement à la professionnalisation qui est aujourd’hui primordial"

Avec les interviews de Julien Soulié, Philippe Albaret, Emilie Yakich, Stéphane Riva et Adrien Marchand. >> Lire les interviews

Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0