Présentation au Mila du Plan de soutien de la DGMIC

Financement

Le Mila a saisi l’occasion de son apéro de rentrée pour inviter la DGMIC à présenter son « Plan de soutien à l’innovation et à la transition numérique pour le secteur de la musique enregistrée ». Atelier pratique pour un premier niveau de questions/réponses à quinze jours de la clôture de remise des dossiers.

En présence d’une quinzaine d’entreprises concernées (labels ou plateformes), Sarah Brunet et Constance Herreman (du Pôle Musique de la DGMIC au ministère de la culture et de la communication) ont présenté le dispositif de soutien qui a pris une nouvelle tournure cette année. Directement géré et instruit par le ministère, ce dispositif a pour objectif d’aider les labels et les plateformes à se projeter et se donner les moyens de faire face aux nouveaux enjeux induits par la transition numérique, en se structurant différemment.

S’appuyant sur le Mode d’emploi disponible avec le dossier de demande, les deux interlocutrices se sont voulues rassurantes sur son remplissage. Si les délais de remise sont proches — date limite fixée au jeudi 25 septembre — et les orientations générales très cadrées — axe innovation/structuration excluant les dépenses de production “traditionnelles” pures et, de façon plus générale, les dépenses liées à l’activité récurrente —, la nature des actions susceptibles d’être prises en compte reste très ouverte : achat de logiciels, conseil ou prestations, numérisation, enrichissement des métadonnées, développement international,… De quoi ouvrir un bon temps de questions/réponses permettant quelques précisions sur les projets et dépenses éligibles, du type :
-  pas d’aide à l’embauche,
-  pas de BtoB pour les plateformes (uniquement BtoC),
-  accessible aux associations, pas de code NAF rédhibitoire,…

Assurant de leur disponibilité pour aider les demandeurs à élaborer leur dossier (plandesoutienmusique@culture.gouv.fr), elles ont précisé que les dossiers seraient instruits courant octobre pour des versements avant la fin de l’année.