POP MIND

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le lundi 30 juin 2014

Organisé dans la poursuite des journées professionnelles de la Fédélima avec Lo Bodegason, Avant-Mardi et Live DMA, Pop Mind rassemble du 9 au 11 juillet le secteur musical pour trois jours de rencontres à Castres. L’Irma y participe à travers la tenue d’un débat sur l’évolution des comportements à l’ère numérique.

Pop Mind est un temps de rassemblement et de partage pour toutes les organisations touchant aux musiques actuelles (professionnels, fédérations, universitaires, société civiles, syndicats, réseaux territoriaux, associations, Etat, collectivités…), notamment pour les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

L’événement se positionne dans une perspective européenne de construction d’un espace commun partagé pour les musiques actuelles. Il s’articule autour de moments forts (grands débats, tables rondes, ateliers de travail) et de fils rouges sur les coopérations et le numérique.
Quatre parcours sont proposés : Politiques publiques / Coopérations artistiques / Culture et santé / Économie
Programme complet

Parmi ce programme, l’Irma organise un débat autour des comportements à l’ère numérique, le jeudi 10 juillet de 14h à 16h (Maison des associations, salle J.Cabrol).

Évolution des comportements à l’ère numérique

Présentation :
Quel impact le virage numérique a-t-il sur les comportements, les usages et dans la construction des goûts ? La généralisation des outils numériques a contribué à changer les constructions culturelles. Écran, réseau, appropriation, prescription, l’individu n’a plus ni le même accès, ni le même rapport aux œuvres, à la création et à sa propre pratique. L’acteur culturel est parmi les premiers à se confronter à cette évolution des comportements. Pour mieux comprendre cet individu 2.0 et les rouages qui l’entourent…

Avec les interventions de :

Eric WALTER, secrétaire général de la Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi)

Philippe ASTOR, journaliste spécialiste de l’industrie de la musique et d’Internet, collaborateur de Haut Parleur et co-fondateur d’Electron Libre.

Christophe THIBAULT, doctorant-enseignant en Sciences de l’Information et de la Communication à l’université de Toulouse, associé au labo Musimorphose. Il s’intéresse aux pratiques d’écoute musicale des adolescents à l’heure du numérique.

François RIBAC, compositeur et sociologue, maître de conférences à l’Université de Dijon/Laboratoire Cimeos, il s’intéresse notamment aux usages et apprentissages des (nouvelles) technologies, aux origines scientifiques et culturelles des arts du spectacle, à la prescription culturelle, aux espaces -intellectuels, cognitifs, technologiques- de connaissance(s).

Ressources :

Hadopi : Cartographie des publications 2013 du DREV de l’Hadopi
François Ribac : Ce que les usagers et Internet font à la prescription culturelle publique et à ses lieux… / Faire la musique/Anthropologie de la création contemporaine (vidéo)
Thibault Christophe : Du fragment dans la musique
Philippe Astor : Au cœur de l’économie du streaming
Arnt Maaso : Streaming study - Clouds & concerts (Norwegian streaming service WiMP Music)

Information et inscription

L’Irma reçoit le soutien de ...

  • Fonds pour la Création Musicale
  • Société pour l’Administration des Droits des Artistes Musiciens Interprètes
  • Centre national de la chanson, des variétés et du jazz
  • Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique
  • Société civile des Producteurs de Phonogrammes en France

Partenaires : l’Irma est associé à ...

  • Conférence permanente des directeurs de centre d’information et de ressources du domaine culturel

Venir à l'Irma

22 rue Soleillet
75980 Paris cedex 20
France

Tél. : +33 (0)1.43.15.11.11
Fax : +33 (0)1.43.15.11.10

www.irma.asso.fr