Où et comment enregistrer ?

Publié le lundi 23 février 2015

Un enregistrement audio va rapidement vous être nécessaire, mais quelle solution adopter ? Home studio ou studio d’enregistrement ? En midi ou en acoustique ? Piste par piste ou en prise live ? Etc.

Le home studio présente quelques avantages : vous connaissez probablement bien votre matériel et vous pouvez gérer vous-même le son de votre enregistrement. Mais il vous aura fallu investir de façon conséquente si vous souhaitez un résultat audible. Si les musiques électroniques ou le hip hop sont souvent enregistrées avec bonheur en midi en home studio, d’autres genres comme la pop ou la chanson nécessitent un enregistrement acoustique en studio.

Le studio d’enregistrement met à disposition un matériel professionnel et la plupart du temps un ingénieur du son qui pourra conseiller, orienter tant sur la technique que sur la production artistique.
Mais la location d’un studio (à la séance ou à l’heure) coûte cher et souvent vous contraindrez votre location au strict minimum, ce qui oblige à entrer en studio en sachant exactement ce que l’on va enregistrer. Dans tous les cas, il aura fallu faire un budget de production afin de connaître précisément les besoins de financement de cet enregistrement.
À noter que home studio et studio d’enregistrement professionnel peuvent être complémentaires, par exemple en enregistrant la préprod en home studio puis en finalisant le mixage en studio, ce qui permet entre autres de tenir son budget.

Autre choix décisif : enregistrement live (tout le monde joue ensemble en même temps) ou piste par piste (chaque instrument est enregistré seul sur une piste) ? La première solution met en avant toute la dynamique du live, la seconde permet d’effacer tout parasite sonore et d’aboutir à un mixage plus élaboré.

Pour choisir le studio et l’ingé son avec lequel travailler, il est conseillé de se renseigner sur ses références, d’écouter leurs travaux respectifs, de demander conseil aux artistes qui l’ont pratiqué, et de le rencontrer afin de confronter ce que vous attendez de lui avec ce qu’il a perçu de votre travail.

Après l’enregistrement, le mixage est une étape primordiale qui prend souvent autant de temps que l’enregistrement proprement dit. C’est au mixage que l’on nettoie le son, qu’on lui donne l’effet souhaité et que tout ce qui a été enregistré s’assemble pour former un morceau.

Votre musique est enfin prête à passer au mastering, étape qui fixe définitivement la couleur sonore et permet de dupliquer à l’infini et à l’identique votre fichier audio (selon l’editing des titres que vous avez fixé, au bon format d’encodage, de compression et de volume, etc.).

Liste de contacts de studio d’enregistrement et de mastering disponible dans L’Officiel de la musique ou sur le Woffi.
CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.