On ne joue plus en Nocturne

Publié le lundi 23 février 2009

Musique enregistrée

Après avoir cédé le label Nocturne Jazz à Plus Loin, Nocturne va cesser son activité de distributeur et de label. Dans le contexte de crise du disque, c’est un distributeur indépendant de plus qui dépose le bilan.

Le métier de distributeur indépendant reste l’un des principaux secteurs touchés par la crise qui secoue le marché du disque depuis 5 ans.
Comme Night & Day, Pop Lane ou Tripsichord, Nocturne va mettre la clé sous la porte si l’on en croit Frédéric Neff, un ancien d’Abeille Music (voir son article).

Une partie de ses activités de productions avaient déjà été acquises par Plus Loin il y a quelques mois (voir ici). C’est dorénavant l’ensemble de son activité qui va cesser. Si cela risque de mettre dans une situation difficile certains catalogues distribués par Nocturne, un label comme Frémeaux et associés aurait déjà retrouvé un nouveau partenaire (Socadisc).


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU