Nouvelles pratiques de consommation et innovations technologiques : quels impacts sur l’industrie de la musique ?

Mémoire

Dans le cadre du Master de Stratégie et Management des Organisations de l’IAE de Lille, Emilien Moyon a mené un travail de recherche afin de mettre en exergue le caractère dynamique des réponses stratégiques de l’organisation, notamment des majors, confrontée à des processus institutionnels.


Emilien Moyon a étudié les stratégies des différents acteurs de l’industrie de la musique : maisons de disques, artistes, consommateurs, distributeurs, associations, fabricants, médias … "Le déséquilibre que connaît actuellement l’industrie de la musique constitue un terrain particulièrement propice à l’observation" de ces stratégies.

Pour mener à bien cette étude, Emilien Moyon propose une cartographie des différents acteurs et techniques engagés et établit ainsi un état des lieux précis de l’industrie du disque à l’heure de l’Internet.

Tables des matières

Définitions
Introduction
I) Revue de littérature
1.1 Objectif de la recherche et théories mobilisées
1.2. Le néo-institutionnalisme sociologique
1.2.1. Définitions des concepts
1.2.2. Apports théoriques
1.2.3. Travaux de recherche concernant les processus de changement non-isomorphiques

II) Méthodologie

III) Description du champ institutionnel
3.1. Les majors
3.2. Les labels indépendants
3.3. Le format
3.4. Limiter l’incertitude
3.5. Le système de valeur
3.6. Les règles institutionnalisées
3.6.1. Le contrôle du format
3.6.2. Le contrôle de la distribution
3.6.3 La position intermédiaire privilégiée des majors entre l’artiste et le consommateur

IV) Chronologie

IV) Analyse
5.1. Les mécanismes du changement institutionnel
5.1.1. Délimitation du champ institutionnel
5.1.2. Les acteurs pertinents
5.1.3. Les différentes étapes du changement institutionnel
5.1.4. Interprétation
5.2. Les réponses des organisations face aux processus institutionnels
5.2.1. Présentation des résultats
5.2.2. Apports

Extraits :

"Nous allons nous intéresser particulièrement aux réponses stratégiques des organisations face à des pressions exercées sur les pratiques institutionnelles. L’objectif de ce travail est d’observer la façon dont différentes réponses stratégiques, plus ou moins virulentes, peuvent s’articuler de façon simultanée ou séquentielle.

Le déséquilibre que connaît actuellement l’industrie de la musique constitue un terrain particulièrement propice à l’observation de ces phénomènes. Le champ institutionnel de l’industrie de la musique vit depuis quelques années une profonde remise en question de ses pratiques institutionnelles qui a été provoquée principalement par l’émergence d’un certain nombre d’innovations technologiques. L’analyse des mécanismes institutionnels qui se produisent actuellement permettent d’observer de façon privilégiée le rôle que peuvent jouer les acteurs et les réponses stratégiques qu’ils mettent en oeuvre.
Ce terrain présente une particularité intéressante : les majors sont des organisations puissantes et influentes qui ont établi un certain nombre de pratiques institutionnelles sur lesquelles elles ont construit leur domination à l’intérieur du champ institutionnel. Or ce sont également ces majors qui sont dangereusement menacées par les pressions qui sont exercées actuellement à l’intérieur de ce champ. Cependant elles disposent des ressources nécessaires pour réagir et tenter d’affaiblir les acteurs qui exercent ces pressions. Il est donc particulièrement intéressant d’analyser les stratégies de ces majors.
"

Mémoire réalisé sous la direction Mr. le Pr. Alain DESREUMAUX
Université des Sciences et Technologies de Lille I
Institut d’Administration des Entreprises
2006

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.